Emirates : nouveau duo d’A380 vers la Nouvelle-Zélande

Emirates : l'Airbus A380 se pose à Christchurch (Nouvelle-Zélande) pour la première fois

Emirates a fait coup double le 31 octobre avec la mise en service le même jour de l’Airbus A380 sur deux nouvelles lignes vers la Nouvelle-Zélande. Le super Jumbo opère sans escale entre Dubai et Auckland. Il est aussi positionné sur Christchurch.

Le 31 octobre au matin a ainsi décollé de Dubaï le vol EK448 pour un voyage de 16 heures à destination d’Auckland, lançant cette nouvelle liaison quotidienne directe en A380 et non plus en Boeing 777-200LR. Ce même matin, un autre A380 s’est envolé vers Christchurch, principale ville de l’île du Sud, jusqu’alors desservie en Boeing 777-300ER.

Ces deux services augmentent la capacité de la compagnie vers la Nouvelle-Zélande et portent à cinq le nombre de liaisons quotidiennes qu’elle opère en A380 vers ce pays. Emirates propose aussi trois autres vols quotidiens en A380 entre Dubaï et Auckland, faisant escale en Australie (Sydney, Melbourne ou Brisbane).

Emirates devient la première compagnie aérienne à proposer des vols réguliers en A380 depuis et à destination de Christchurch. Le déploiement quotidien du super Jumbo s’accompagne de la suppression de l’escale à Bangkok qui permet de voyager entre Dubaï et Christchurch avec une seule escale, à Sydney.

Vers Christchurch, le vol EK 412 décolle de Dubaï à 10h15, offrant, selon la compagnie, « une correspondance idéale » avec les vols en provenance de Paris, Lyon et de plusieurs autres destinations parmi les 38 que compte son réseau en Europe. L’atterrissage à Christchurch est programmé le jour suivant à 13h50, après une escale unique à Sydney. Le vol retour, EK413, quitte Christchurch à 18h45 pour rejoindre Dubaï le lendemain à 5h15, toujours après une escale à Sydney. Le temps de vol depuis Christchurch vers Dubaï, puis vers l’Europe est raccourci d’environ deux heures dans les deux sens.

À destination d’Auckland, la liaison sans escale depuis Dubaï est aujourd’hui la plus longue du monde en termes de distance orthodromique : 14.535 kilomètres séparent les deux villes. Cependant, Emirates signale que les trois autres vols quotidiens en A380, avec escales, permettent également aux voyageurs de faire une halte pour visiter l’Asie du Sud-Est ou l’Australie. En particulier, le vol EK418 comporte « une escale très prisée à Bangkok » , selon la compagnie. Le vol EK418 décolle de Dubaï à 8h55 pour atterrir à Auckland le lendemain à 15h55. Au retour le vol EK419 quitte Auckland à 16h30 pour rejoindre Dubaï le lendemain matin à 6h45, via Sydney et Bangkok.

Les vols en provenance et à destination de la Nouvelle-Zélande sont tous opérés en configuration tri-classes – Première Classe, Classe Affaires et Classe Economique. Sur les vols en A380, une connexion Wi-Fi gratuite est offerte à tous les passagers.

Premier opérateur mondial de l’A380, Emirates dispose aujourd’hui de 85 appareils et en attend 57 autres.

Emirates : l'Airbus A380 se pose à Christchurch (Nouvelle-Zélande) pour la première fois

Emirates : l’Airbus A380 se pose à Christchurch (Nouvelle-Zélande) pour la première fois

Emirates : l'Airbus A380 se pose à Christchurch (Nouvelle-Zélande) pour la première fois. Comparaison entre un A380 et un bus à deux étages

Emirates : l’Airbus A380 se pose à Christchurch (Nouvelle-Zélande) pour la première fois. Comparaison entre un A380 et un bus à deux étages

Emirates

Emirates