ATR prévoit une demande de 300 turbopropulseurs en Chine d’ici 2035

ATR 42-600 et 72-600 en formation - Source : ATR

D’après les dernières prévisions de marché d’ATR, la demande de nouveaux turbopropulseurs en Chine devrait atteindre les 300 unités d’ici 2035. Une perspective qui va de pair avec le développement des liaisons régionales, dont 800 pourraient être ouvertes au cours des 20 prochaines années, selon l’avionneur.

ATR mise sur le marché chinois. Selon sa dernière étude prospective, le potentiel des turbopropulseurs en Chine est « énorme » : actuellement, les avions régionaux représentent seulement 2,5% de la flotte totale opérant en Chine, comparé à 25% dans le monde entier. Le constructeur prévoit ainsi que 300 turbopropulseurs seront livrés en Chine d’ici 2035. Sur ce total, 270 concernent des appareils de 61 à 80 sièges, et 30 des appareils de 40 à 60 sièges.

ATR estime que ses avions, dont il a livré plus de 1.300 exemplaires de par le monde, sont parfaitement adaptés aux dessertes régionales que souhaite développer le gouvernement chinois. Ce dernier a d’ailleurs prévu la construction de 70 aéroports d’ici cinq ans – en plus des 200 en service – afin de désenclaver certaines régions. L’avionneur évalue ainsi que près de 80% des turbopropulseurs devant être livrés à la Chine serviront à créer de nouvelles routes.

Au salon aéronautique Airshow China qui se tient à Zhuhai cette semaine, John Moore, le directeur des ventes globales chez ATR, a souligné que « l’aviation régionale est indispensable pour proposer des connexions plus efficaces et stimuler la croissance et le développement économique » . 

Pour capter ce marché chinois, ATR dispose d’un atout. Il est associé depuis plus de 20 ans à Xian Aircraft Company (XAC), une filiale de China Aviation Industry Corporation (AVIC), qui produit plusieurs composants importants comme les sections du fuselage des ATR 42 et 72 ainsi que des caissons d’aile extérieurs pour les ATR 42.

ATR espère rencontrer en Chine le même succès qu’ailleurs en Asie. En 2014, cette région a dépassé l’Europe et possède désormais la plus grande flotte d’ATR en service.

Visuel ATR

2 thoughts on “ATR prévoit une demande de 300 turbopropulseurs en Chine d’ici 2035

  1. Il attendent quoi pour lancer une version de 90 sièges?? La version 42 ne se vendant pas beaucoup ils pourraient passer au « 92 »

Comments are closed.