Ryanair ouvre une base à Francfort

Fraport : Boeing 737-800 de Ryanair à l'aéroport de Francfort

Ryanair ouvrira fin mars une base à l’aéroport de Francfort, sa 9e en Allemagne et la 85e de son réseau. Sur le premier hub de Lufthansa, la low-cost irlandaise stationnera deux avions qui lui permettront d’ouvrir quatre lignes vers l’Espagne et le Portugal. La compagnie compte transporter 400.000 passagers par an.

Ryanair a annoncé le 2 novembre l’ouverture d’une base à Francfort en précisant qu’elle deviendrait ainsi la première low-cost à stationner des avions sur « le plus grand aéroport d’Allemagne et le principal hub de Lufthansa » . Dès le début de la saison été 2017 (fin mars), la compagnie basera deux Boeing 737-800 NG de 189 places représentant un investissement de 200 millions de dollars selon ses chiffres. Ceci lui permettra d’ouvrir quatre nouvelles routes, soit Alicante, Faro, Malaga et Palma de Majorque, toutes opérées à raison d’un vol quotidien face à Lufthansa principalement.

Avec ces 28 vols par semaine, la low-cost irlandaise compte transporter 400.000 passagers par an. Le chiffre peut sembler modeste au regard du trafic de l’aéroport (61 millions de passagers en 2015). Néanmoins, il s’agit de la première incursion de Ryanair sur l’une des trois premières plateformes européennes.  De plus, « Ryanair travaillera étroitement avec l’aéroport de Francfort pour ouvrir de nouvelles routes et assurer la croissance du trafic à bas prix dans le cadre de notre stratégie d’expansion rapide sur le marché allemand » , a indiqué la compagnie.

Fraport AG, la société gestionnaire de la plateforme, a quant à elle expliqué que sa collaboration avec Ryanair « repose sur la croissance à long terme de la compagnie aérienne à l’aéroport de Francfort » . Ce dernier va se plier « aux exigences particulières des compagnies low-cost » pour raccourcir les rotations sur l’aéroport « au travers de processus et d’opérations personnalisés » . À moyen terme, « Fraport répondra à la demande croissante des low-cost en adaptant les mesures passagers et les terminaux » .

« Nous sommes heureux de compter bientôt Ryanair, la première compagnie low-cost européenne, dans notre programme de vols » , a souligné Stefan Schulte, directeur général de Fraport. « De cette manière, nous répondons à la demande forte et croissante de notre région (pour des vols à bas prix). La décision de Ryanair de s’installer à Francfort met en lumière l’importance grandissante de Francfort pour le trafic low-cost » , a-t-il poursuivi.

L’arrivée de Ryanair à Francfort a suscité une réaction quelque peu amère de Lufthansa : « Lufthansa et Ryanair sont les deux principaux opérateurs d’Europe sur les routes court-courriers. Pour nous, ce n’est pas une surprise que la compagnie vienne à Francfort. Cependant, chez Lufthansa, nous aimerions bien avoir les mêmes conditions que Ryanair » , a déclaré lors d’une conférence téléphonique Carsten Spohr, le patron du groupe allemand.

Photo Fraport : Boeing 737-800 de Ryanair à l’aéroport de Francfort

One thought on “Ryanair ouvre une base à Francfort

  1. Le commentaire de Lufthansa laisse penser que les conditions financières faites à Ryanair sont plus favorables… Si le confort de l’aérogare d’accueil est plus spartiate, comme par exemple à Marseille MP2 (longtemps cité comme le parfait prototype de l’aérogare à bas coût), ou au terminal 3 de Lyon Saint-Exupéry (Je l’ai essayé lors d’un vol Lyon-Berlin… je comprends pourquoi Easyjet paye pour chaque passager le tiers ou le quart de ce que paye Air France pour le confortable terminal 2 !), il est légitime que les prix payés par les compagnies soient différents. Non ? Et pourquoi ne serait-ce pas le cas à Francfort ?

Comments are closed.