Hainan Airlines veut reprendre la liaison Bruxelles-Shanghai

Boeing : 787-8 Dreamliner de Hainan Airlines

Hainan Airlines a conclu un accord avec le gestionnaire de l’aéroport Bruxelles-Zaventem en vue de reprendre l’année prochaine la liaison avec Shanghai, cinq ans après l’avoir momentanément opérée.

La première compagnie aérienne privée chinoise a signé le 31 octobre avec Brussels Airport Company une déclaration d’intention pour le nouveau service, en présence du Premier Ministre chinois, Li Keqiang et du Premier Ministre belge, Charles Michel.

Hainan Airlines a relié Bruxelles et Shangai entre mai 2010 et décembre 2011 à l’occasion de l’exposition universelle de Shanghai et « a pris la décision de lancer un vol direct de façon permanente » , indique Brussels Airport dans un communiqué. L’aéroport fournira les détails relatifs aux fréquences, horaires, type d’avion et date exacte de démarrage « dans les semaines à venir » .

Son directeur exécutif, Arnaud Feist, souligne que la ligne, qui n’a pas été exploitée depuis lors, « offre des possibilités de croissance supplémentaires pour nos deux économies.  La distance entre les deux villes se verra rétrécie facilitant les relations commerciales directes et stimulant le tourisme. Ce vol créera plus de 100 emplois directs en Belgique et davantage encore de manière indirecte. Le vaste réseau à partir de Brussels Airport vers les autres destinations européennes et l’Afrique crée des opportunités supplémentaires pour les voyageurs business ou touristiques depuis la région de Shanghai » .

Sun Jianfeng, Lead Executive d’Hainan Airlines, explique quant à lui qu’il s’agit « d’un moment idéal » pour lancer des vols directs entre Shangai et Bruxelles. « On observe un intérêt croissant dans les deux pays de la part des communautés d’affaires. Ces dernières années, Shanghai est devenue une destination particulièrement attractive en raison de l’amélioration de sa position sur le marché et d’un marché local florissant. La Belgique entretient d’importants liens avec Shanghai depuis des années. Les responsables d’entreprises dans les deux pays sont particulièrement positifs à l’égard de cette nouvelle connexion » , affirme-t-il.

Hainan Airlines est déjà présente à l’aéroport de Bruxelles, qu’elle relie à Pékin depuis 10 ans cette année. En outre, Brussels Airport entend étudier « de nouvelles opportunités » avec HNA Group : outre Hainan Airlines, ce géant chinois du tourisme et du transport aérien détient d’autres compagnies aériennes en Chine et dans le monde, des chaînes hôtelières et des sociétés de service.

Photo Boeing : 787-8 Dreamliner de Hainan Airlines