SaudiGulf Airlines lance ses opérations

SaudiGulf Airlines : Airbus A320

SaudiGulf Airlines a lancé ses opérations samedi avec une première ligne domestique et une flotte de quatre Airbus A320. La nouvelle compagnie vise à répondre à la croissance du trafic aérien en Arabie Saoudite avec des ambitions élevées en matière de services aux passagers.

Prévu initialement au 1er trimestre 2015, le lancement de SaudiGulf Airlines a été retardé à plusieurs reprises, faute d’obtention des autorisations réglementaires. La General Authority of Civil Aviation (GACA) a finalement délivré les licences et la compagnie a annoncé le début de ses opérations le 29 octobre 2016.

Basée à l’aéroport international du Roi Fahd à Dammam, SaudiGulf Airlines est détenue par le groupe Al-Qahtani. Elle opère désormais deux vols quotidiens entre Dammam et Riyadh. Une seconde ligne est prévue à partir du 27 novembre prochain, entre Dammam et Jeddah, également à raison de deux vols par jour.

La compagnie projette de poursuivre sa croissance dès le 1er trimestre 2017, avec une liaison Riyadh-Jeddah (jusqu’à sept vols quotidiens) et un première route internationale, entre Dammam et Dubai.

La flotte comprend aujourd’hui quatre Airbus A320 neufs. D’autres appareils sont attendus à terme, notamment seize Bombardier CS300 commandés fermes en janvier 2014 (plus dix options).

« La principale raison derrière le lancement de SaudiGulf Airlines est de répondre à l’augmentation de la demande pour des services aériens en Arabie Saoudite, liée à la croissance rapide de l’économie » , a expliqué dans un communiqué Tariq Bin Abdelhadi Al Qahtani, le président de la compagnie.

SaudiGulf Airlines souhaite ainsi « contribuer à accroître la capacité du transport aérien à l’échelle nationale et internationale, avec des niveaux de service exceptionnels dans toutes les étapes du voyage » , a ajouté le dirigeant.

La compagnie équipe ses avions d’un système de divertissement « dernier-cri » , d’un réseau Wi-Fi haut-débit et « des meilleures prestations en termes de confort et de sécurité » . À bord, les sièges sont en cuir et un repas chaud est servi dans les deux classes de service. À l’aéroport, un café est proposé aux passagers avant l’embarquement.

SaudiGulf rejoint dans le ciel d’Arabie Saoudite notamment la compagnie nationale Saudia, Nesma Airlines et la low-cost Flynas. Al Maha Airways, détenue par Qatar Airways, n’a quant à elle toujours pas lancé de vols réguliers. Par ailleurs, Saudia projette de lancer une low-cost à partir de l’année prochaine, Flyadeal.

Rappelons que l’IATA prévoit en Arabie Saoudite une croissance du trafic aérien de 4,1% par an en moyenne au cours des vingt prochaines années.

Bombardier : CS300 de SaudiGulf Airlines

Bombardier : CS300 de SaudiGulf Airlines