British Airways ouvre Fort Lauderdale

Boeing 777-200ER de British Airways à Canberra - CC Wikimedia / Jeff Gilbert

British Airways ouvrira en juillet prochain une liaison entre Londres et Fort Lauderdale, sa quatrième destination en Floride.

Après avoir annoncé la semaine dernière l’ouverture de La Nouvelle-Orléans pour mars 2017, la compagnie britannique continue son expansion aux États-Unis. Elle reliera sa base de Londres-Gatwick à l’aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood à compter du 6 juillet 2017 avec quatre vols par semaine initialement, puis trois après le pic estival. La route sera exploitée en Boeing 777-200ER tri-classe d’une capacité de 275 sièges (48 en Affaires, 24 en Premium Économie et 203 en Économie).

Le vol BA2169 quittera Gatwick les mardi, jeudi, samedi et dimanche à 09h25 pour arriver à Fort Lauderdale à 13h45. Dans l’autre sens, le vol BA2168 partira de Floride à 17h00 pour se poser au Royaume-Uni à 06h30 le lendemain.

British Airways sera en concurrence directe avec la low-cost Norwegian Air. Fort Lauderdale deviendra sa troisième destination en Floride au départ de Gatwick, après Tampa et Orlando, et sa quatrième dans cet État puisqu’elle dessert aussi Miami depuis Heathrow.

Colm Lacy, le directeur commercial de British Airways à Gatwick, indique que la compagnie offrira ainsi « plus de sièges vers la Floride que n’importe qu’elle autre transporteur. Plus de 2,8 millions de visiteurs internationaux se rendent à Fort Lauderdale chaque année et nous sommes confiants que cette destination sera un succès auprès des touristes britanniques, particulièrement avec des tarifs à partir de 189 livres aller simple, bagage, repas, boissons et divertissement inclus » .

Depuis Gatwick, British Airways ouvrira aussi une liaison vers Capetown en Afrique du Sud le 24 novembre. Au départ d’Heathrow, elle lancera Innsbruck le 4 décembre, Santiago du Chili le 3 janvier et la Nouvelle-Orléans le 27 mars 2017. En revanche, Chengdu sera suspendue le 12 janvier prochain.

Photo Boeing 777-200ER de British Airways à Canberra – CC Wikimedia / Jeff Gilbert