Corsair reliera Madagascar à La Réunion

Airbus A330 de Corsair - © Corsair

À l’occasion du 20e anniversaire de sa présence à Madagascar, Corsair International a annoncé qu’elle relierait prochainement la grande île à La Réunion, confirmant ses ambitions dans l’océan Indien.

« L’ouverture de cette ligne régionale va faciliter la venue des Réunionnais à Madagascar, promouvoir les séjours touristiques combinés et plus largement faciliter les échanges économiques entre les deux îles » , a indiqué la compagnie dans un communiqué. La date du lancement n’est pas précisée mais Corsair a d’ores et déjà obtenu les droits de trafic,  « grâce au soutien » du Ministre du Tourisme ainsi que du Ministre des Transports et de la Météorologie malgaches.

Corsair va ainsi renforcer sa présence à Madagascar. Elle a opéré son premier vol entre Paris-Orly et Antananarivo-Ivato le 2 novembre 1996. En 2016, la compagnie a transporté « plus de 35 000 passagers » sur cette ligne et offre jusqu’à 3 fréquences hebdomadaires. Elle affiche un taux moyen de remplissage de 87%.

Filiale du géant allemand TUI, premier groupe de voyages dans le monde, Corsair souhaite continuer d’accompagner le gouvernement malgache « dans sa dynamique de déploiement du tourisme » et notamment soutenir le rebranding de l’île, avec une nouvelle marque et un nouveau concept : l’île aux Trésors. À cet effet, elle va signer une convention avec l’office National du Tourisme Malgache.

Ces annonces viennent confirmer les ambitions de Corsair dans l’océan Indien. Dans la région, elle relie actuellement la métropole à La Réunion, Maurice et Mayotte, en plus d’Antananarivo. La compagnie va opérer dès le 24 janvier 2017 la liaison Réunion/Mayotte, et a aussi demandé les droits de trafic sur l’axe Réunion/Maurice. « Le concept des îles Vanille va pouvoir s’appuyer sur une desserte aérienne plus large et plus accessible » , a indiqué Corsair.

« Je suis très heureux d’annoncer l’ouverture de la desserte régionale Réunion/Madagascar » , a déclaré Pascal de Izaguirre, le PDG de Corsair. « C’est une excellente nouvelle pour le développement du tourisme à Madagascar et dans les îles Vanille. Corsair est là depuis 20 ans, nous sommes très attachés à l’île aux Trésors et nous avons devant nous de très belles perspectives pour accompagner le renouveau du tourisme » , a-t-il ajouté.

Sur l’axe Réunion/Madagascar, Corsair livrera concurrence à Air Austral et Air Madagascar. Concernant cette dernière, « en aucun cas, le développement de Corsair ne doit être considéré comme une balance négative face à la situation de la compagnie nationale » , a confié à l’Express de Madagascar Roland Ratsiraka, ministre du Tourisme. « Au contraire, Air Madagas­car pourra considerer cette desserte internationale comme un signe de complémentarité en misant sur le renforcement de ses lignes intérieures de façon à pouvoir se redresser de cette situation dans laquelle elle se trouve actuellement » , a-t-il précisé.

Le développement régional de Corsair fera par ailleurs les affaires de l’aéroport Roland Garros de Saint Denis de La Réunion, qui vise à accueillir jusqu’à 3 millions de passagers en 2025 (un million de plus qu’en 2015). Dans cette perspective, il vient de lancer un vaste programme de modernisation de ses infrastructures.

Photo Airbus A330 de Corsair – © Corsair

 

One thought on “Corsair reliera Madagascar à La Réunion

Comments are closed.