Azul réceptionne son premier A320neo

© Clément Alloing : premier Airbus A320neo d'Azul

GE Capital Aviation Services (GECAS) vient de livrer un premier Airbus A320neo à la compagnie Azul Linhas Aéreas Brasileiras qui devient ainsi le troisième opérateur du type au Brésil.

L’appareil a effectué un vol de convoyage entre Toulouse et Belo Horizonte où il s’est posé jeudi 20 octobre. Équipé des moteurs LEAP-1A de CFM International, il est le premier de huit A320neo que GECAS doit livrer à Azul d’ici la fin 2019. Ces exemplaires seront prélevés sur le carnet de commandes de la société de financement auprès d’Airbus.

« Nous sommes extrêmement fiers de participer à la prochaine phase de développement d’Azul avec la livraison de cet A320neo équipé de moteurs CFM LEAP » , a déclaré Alec Burger, le PDG de GECAS.

Il s’agit du premier appareil de la famille A320 que reçoit la compagnie. Elle exploite environ 130 avions dont plus de la moitié sont des Embraer E190 et E195, le reste se composant d’ATR 72-600 (45) ou d’Airbus A330-200 (5, loués auprès d’AerCap). Cette livraison représente « un moment tout à fait particulier pour nous et nous sommes très heureux de le partager avec GECAS, notre partenaire de long terme » , a souligné David Neeleman, le directeur général d’Azul.

La compagnie attend six A320neo d’ici la fin de l’année, a-t-elle précisé en juillet dernier. Le premier d’entre eux était programmé initialement en septembre. Il lui est donc livré avec un peu de retard. Azul a prévu d’opérer 63 appareils de la famille A320neo et a choisi l’option de motorisation LEAP-1A de CFM International pour tous les avions. Les A320neo seront aménagés avec 174 sièges ultra-fins et un système de divertissement individuel.

Azul compte déployer l’A320neo quotidiennement à compter du mois de novembre 2016 sur les aéroports de São Paulo-Campinas, Belo Horizonte, Porto Alegre, Recife, Salvador, Belém, Manaus, Porto Seguro, Fortaleza, Natal, Aracaju, Maceio, Joao Pessoa et Boa Vista. Elle devient le troisième opérateur du type au Brésil, après LATAM Airlines et Avianca Brasil.

Photo reproduite avec l’autorisation de son auteur – © Clément Alloing