British Airways suspend Chengdu

British Airways : Boeing 787-8

British Airways mettra fin en janvier prochain à son service vers Chengdu, l’une de ses quatre destinations chinoises, citant un manque de rentabilité.

La compagnie britannique a confirmé la suspension de la ligne entre sa base de Londres-Heathrow et l’aéroport Chengdu-Shuangliu à compter du 12 janvier 2017. « Nous avons une fière tradition de voler vers la Chine, mais bien que nous opérons cette route depuis trois ans, elle n’est pas viable sur le plan commercial » , a indiqué British Airways dans un communiqué. La compagnie membre de Oneworld continue de desservir en Chine Pékin, Shanghai et Hong Kong.

La route vers Chengdu a été lancée en septembre 2013, initialement à raison de trois vols par semaine avec un Boeing 777-200. British Airways a ensuite positionné un Boeing 787-8 Dreamliner. La fréquence a été portée à cinq vols par semaine pour la saison été et maintenue à trois rotations hebdomadaires pour l’hiver (mardi, jeudi et dimanche à l’aller ; lundi, mercredi et vendredi au retour).

Avec cette décision, Londres perd toute connectivité directe avec Chengdu, British Airways étant sans concurrence sur la ligne. Chengdu reste cependant reliée à l’Europe par Air China (Francfort, Paris-Charles de Gaulle), Beijing Capital Airlines (Madrid, à partir de fin octobre), KLM (Amsterdam) et Sichuan Airlines (Prague).

L’annonce constitue une surprise : elle intervient quelques jours seulement après que le Royaume-Uni et la Chine ont conclu un nouvel accord aérien portant le nombre de vols autorisés entre les deux pays à 100 par semaine, au lieu de 40 actuellement.

Par ailleurs, British Airways a conclu un partage de codes avec China Eastern Airlines en août dernier, mais à ce jour, il ne couvre pas Chengdu.

Photo British Airways : Boeing 787-8