Finnair déploie l’A350 sur Singapour

Airbus A350-900 XWB de Finnair au décollage - © Airbus

Finnair opère désormais sa liaison entre Helsinki et Singapour avec un Airbus A350-900. En revanche, l’appareil cesse d’être utilisé à destination de Séoul.

Depuis le 16 octobre, la compagnie finlandaise relie son hub d’Helsinki-Vantaa et l’aéroport Singapour-Changi avec un Airbus A350-900 au lieu d’un A340-300. La mesure lui permet notamment d’accroître sa capacité de plus d’une trentaine de sièges par vol.

Finnair a configuré son A350-900 en bi-classe et trois niveaux de confort pour un total de 297 passagers (46 en Affaires et 251 en Économie dont 43 dans la zone Economy Comfort).

Sur cette ligne quotidienne, les départs d’Helsinki sont programmés à 23h55 pour une arrivée à Singapour à 16h40 le lendemain. Dans l’autre sens, le vol quitte Singapour à 23h35 pour une arrivée à Helsinki à 06h35 le lendemain. La durée du vol est de 11h45 à l’aller, 12h00 au retour.

Finnair est sans concurrence directe sur cette liaison.

A contrario, la compagnie membre de l’alliance Oneworld a remplacé à la même date un A350-900 par un Airbus A330-300 sur sa ligne quotidienne entre Helsinki et Séoul-Incheon.

Finnair a réceptionné sept des dix-neuf A350-900 qu’elle a commandés. Les appareils sont actuellement en service entre Helsinki et Pékin, Shanghai, Bangkok, Hong Kong et Londres. S’ajoutera Tokyo-Narita à partir du 5 juin 2017. Selon les prévisions de livraison, la compagnie s’attend à exploiter onze A350-900 à la fin 2017 et les dix-neuf d’ici la fin de l’année 2023.

Un an après avoir reçu son premier exemplaire, Finnair a fait part de la satisfaction de ses passagers et a déjà noté « une nette amélioration en termes de rentabilité » sur les liaisons opérées avec le nouvel appareil.

Finnair devient la troisième compagnie aérienne à voler régulièrement vers Singapour avec un A350, après Qatar Airways et Cathay Pacific, en plus de Singapore Airlines.

Photo © Airbus