Cathay Pacific réfléchit à son avenir

Cathay Pacific : nouvelle livrée sur Boeing 777-300ER - Source Cathay Pacific

Cathay Pacific s’engage dans un « examen critique » de ses activités et va envisager « toutes les options » pour améliorer ses revenus et réduire ses coûts.

La compagnie de Hong Kong explique le 12 octobre que son activité passagers est « sous pression » en raison de « surcapacités » dans la région et d’une « concurrence accrue » qui entraînent des revenus inférieurs aux prévisions. Elle renonce à anticiper une amélioration de ses résultats financiers au second semestre par rapport à la première partie de l’année. Le bénéfice avait reculé de 82% au premier semestre 2016 en comparaison d’un an plus tôt.

« Dans ce contexte difficile, nous sommes engagés dans un examen critique de nos activités, dont l’objectif est d’améliorer les revenus et réduire les coûts de façon à maintenir une situation financière solide et offrir un rendement financier acceptable. L’examen envisagera toutes les options pour améliorer l’efficacité et la productivité » , prévient David Fu, le Secrétaire de la compagnie.

Le communiqué ne mentionne pas la volonté de maintenir l’emploi, la flotte ou le réseau. Mais il souligne « la nécessité de continuer d’investir » afin d’améliorer « les produits et services que nous fournissons à nos clients » .

Cathay Pacific est touchée notamment par la concurrence des compagnies chinoises qui multiplient depuis la Chine continentale l’ouverture de liaisons long-courriers, réduisant d’autant la nécessité de transiter par Hong Kong. Sur le réseau régional, elle subit la compétition des low-cost alors qu’elle-même ne s’est jamais engagée dans cette activité, contrairement à sa rivale Singapore Airlines.

Cathay Pacific a transporté 25,9 millions de passagers sur les neuf premiers mois de l’année, soit une hausse de 1,8% en comparaison de la même période un an plus tôt. Mais la hausse de l’offre (3,3% en SKO) a été plus importante que la demande (1,8% en PKT) et le remplissage des avions a diminué de 1,2 point de pourcentage, pour s’établir à 84,9%.

Visuel Cathay Pacific