Abu Dhabi Airports veut développer l’aéroport international des Seychelles

Remi Jouan GNU FDL 1.2 : aéroport international des Seychelles (février 2015) https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ile_de_Mahe_-_Aeroport_(3).JPG?uselang=fr

Abu Dhabi Airports a signé un protocole d’accord avec le gouvernement des Seychelles en vue de moderniser et développer l’aéroport international sur l’île de Mahé.

Les parties vont à présenter discuter « des améliorations qui peuvent être apportées à notre aéroport » , a déclaré le 11 octobre dans un communiqué Joel Morgan, le ministre des affaires étrangères et des transports des Seychelles. « Pour notre transporteur national Air Seychelles, cela fournira l’opportunité de développer encore ses produits et sa gamme de services« , a-t-il estimé.

« Notre objectif est d’aider à réaliser un terminal passagers rénové opérant selon les normes internationales les plus élevées »,  a précisé  le président du groupe Abu Dhabi Airports, Ali Majed al Mansoori. « Tandis que les Seychelles gagnent en popularité auprès des touristes des Emirats arabes unis et des visiteurs du monde entier, le besoin de répondre aux demandes et aux attentes du marché n’a jamais été aussi important » , a-t-il ajouté.

Cet accord vient renforcer les liens existants entre les Émirats arabes unis et les Seychelles. En particulier, Etihad Airways, basée à Abu Dhabi, détient 40% d’Air Seychelles depuis 2012.

L’aéroport international des Seychelles attire un nombre de croissant de compagnies aériennes. À compter du 31 octobre, il sera desservi par Turkish Airlines, suivie par Qatar Airways le 12 décembre 2016 et Austrian Airlines le 25 octobre 2017. Il est actuellement fréquenté par Air Austral, Arkia, Condor, Emirates, Ethiopian Airlines, Kenya Airways, Mihin Lanka (remplacée par Sri Lankan Airlines à partir de la fin de ce mois), et Sun d’Or (opérée par El Al), en plus d’Air Seychelles et Etihad.

Photo Remi Jouan GNU FDL 1.2 : aéroport international des Seychelles (février 2015)