KLM : les PNC feront la grève du zèle du 12 au 14 octobre

Premier Boeing 787-9 Dreamliner de KLM - Source : KLM / Patrick Kop et Desril Santoso Teguh

À l’appel du syndicat FNV, les hôtesses et stewards (PNC) de KLM Royal Dutch Airlines feront la grève du zèle du mercredi 12 au vendredi 14 octobre inclus pour protester contre la suppression d’un membre d’équipage sur certains vols long-courriers. La compagnie ne prévoit pas de perturbations.

FNV appelle les PNC de KLM à appliquer « strictement » les procédures à partir du mercredi 12 octobre 08h00 jusqu’au vendredi 14 octobre 22h00. Le syndicat leur demande d’accorder « une attention particulière » aux briefings avant les vols et aux contrôles de la cabine avant les départs.

Tout en déplorant que FNV s’engage dans cette direction, KLM prévoit dans un communiqué que cet appel n’aura « aucune incidence » sur ses opérations. Certains médias néerlandais évoquent cependant la possibilité que des vols au départ soient retardés.

FNV entend protester contre une décision de KLM qui affectera un PNC en moins sur les avions d’environ 300 sièges à compter du 30 octobre 2016. La mesure concerne environ 40% des vols long-courriers, ceux assurés en Boeing 777-200ER, Airbus A330-300 et Boeing 787-9.

« Cette décision unilatérale augmente considérablement la charge de travail à bord, et met les PNC sous pression pour le service aux passagers » , a expliqué dans un communiqué Zakaria Boufangacha, le directeur de FNV Aviation. « Nous pensons que cela est une mauvaise décision. Une décision qui n’est pas bonne pour l’équipage de cabine, pas bonne pour KLM, et certainement pas bonne pour les passagers » , a-t-il martelé.

KLM de son côté explique qu’elle a pris cette mesure faute de n’avoir pas trouvé d’accord avec les représentants des PNC pour améliorer la productivité. Dans le cadre du plan Perform 2020 d’Air France-KLM, elle souhaite augmenter de 4% la productivité de ses personnels, ce à quoi la mesure répond en partie.

Photo KLM