Norwegian envisage de relier Paris à Buenos Aires

CC Norwegian Air : Boeing 787-9 Dreamliner

Norwegian Air étudie la possibilité de s’implanter en Argentine avec un hub à Buenos Aires d’où elle volerait vers plusieurs capitales européennes, dont Paris.

Ce n’est pas la première fois que la low-cost norvégienne exprime son intérêt pour l’Amérique du Sud, mais elle semble aujourd’hui avoir identifié l’Argentine comme une possible base pour sa croissance future. Selon Bloomberg, elle a le projet de créer un hub à Buenos Aires avec pour premières destinations transatlantiques Oslo, Londres et Paris. Barcelone et Madrid sont également citées. Les opérations pourraient commencer « dans les douze mois après l’obtention des autorisations gouvernementales » , selon Bjorn Kos, le directeur exécutif de Norwegian qui accordait un entretien au site financier américain lors d’un déplacement en Argentine.

La question des droits de trafic est certainement centrale dans la réflexion de Norwegian. Pour voler notamment entre Paris et Buenos Aires, la compagnie a besoin d’un certificat de transporteur aérien (CTA) français ou argentin. La deuxième solution semble celle envisagée. Le directeur de Norwegian indique que dans un premier temps, deux Boeing 787 Dreamliner seraient basés à Buenos Aires, résultant dans la création de 200 emplois locaux. « Il s’agirait d’une mesure bienvenue pour une économie qui a vu peu d’investissements étrangers au cours des dernières années » , estime Bloomberg qui rappelle que l’Argentine est actuellement en récession.

Reste à savoir si Norwegian saura convaincre le gouvernement argentin. En tout cas, elle viserait à développer le tourisme dans le pays, « un bijou caché » avec « le plus grand potentiel touristique que j’ai jamais vu » , explique Bjorn Kos. Mais « pour attirer les touristes, il faut des vols moins chers » .

La compagnie a prévu un plan de flotte qui lui permet toutes les hypothèses. Elle compte opérer 42 Boeing 787 Dreamliner d’ici 2020, contre onze aujourd’hui. Elle attend par ailleurs trente Airbus A321LR et cent Boeing 737 MAX 8, en plus de 70 A320neo et une trentaine de 737 NG supplémentaires.

La ligne Paris-Buenos Aires est actuellement exploitée uniquement par Air France depuis que la compagnie nationale argentine Aerolineas Argentinas s’est retirée du marché il y a de nombreuses années. Environ 175.000 passagers ont voyagé entre la France métropolitaine et l’Argentine en 2015, soit une hausse de 4,8% en un an, selon les données de la DGAC.

Photo CC Norwegian Air : Boeing 787-9 Dreamliner

2 thoughts on “Norwegian envisage de relier Paris à Buenos Aires

  1. Et le programme été 2017 au départ de Paris? Les ventes au départ de Barcelone sont possibles en juillet 2017 de même qu’au départ de Londres et pas Paris. Est ce que l’arrivée des vols longs courriers au départ de CDG est un échec?

    Sinon qu’attend la compagnie pour lancer Boston, Oakland (San Francisco) et mettre New York en quotidien comme elle l’a fait cette année, deux ans après son arrivée à Londres.

    • Le fait que les programmes de vols Paris – USA de Norwegian ne soient pas en ligne ne signifie en aucun cas un retrait de celle-ci de cet axe, ni un aveu d’échec en rapport avec les opérations de l’été 2016.

      Peut-être qu’il y’aura une évolution positive en termes de fréquences ou de routes, peut-être un déménagement à Orly, où la compagnie est présente en MC. Ce qui est certain, c’est que 9 mois avant, rien n’est figé dans le marbre.

      Quand à savoir quand la compagnie opérera en daily sur NYC (…) peut-être qu’elle attend les mêmes 2 ans à Paris qu’à Londres. Parce qu’à ce jour, elle n’y est présente sur le long courrier que depuis …… 2 mois !

Comments are closed.