Airbus : 49 commandes et 62 livraisons en septembre

Airbus : A350-900 de China Airlines

Airbus enregistre 49 commandes et 62 livraisons pour septembre 2016. L’avionneur a aussi procédé à l’annulation des commandes restantes de la compagnie indienne Kingfisher qui a cessé ses opérations. Il fait désormais jeu égal avec Boeing en termes de commandes nettes depuis le début de l’année (380) et reste distancé par son concurrent américain sur le plan industriel (462 livraisons contre 563).

Sur les 49 avions vendus le mois dernier par Airbus, 38 sont des monocouloirs, lui permettant de franchir le cap de 4.800 commandes fermes pour l’A320neo. La low-cost vietnamienne VietJet a conclu un contrat portant dix A321neo et autant d’A321ceo, portant à 119 le nombre d’appareils de la famille A320 qu’elle a commandés. Au Vietnam toujours, Jetstar Pacific a finalisé un accord pour dix A320ceo qui compléteront les douze appareils de ce type actuellement loués. Par ailleurs, un client anonyme a passé commande pour huit A320neo et trois A330-300. Enfin, l’armée de l’air française, via la DGA, a commandé huit A330-200 qui seront convertis en A330 MRTT (ravitailleurs) par Airbus Defence and Space.

Airbus enregistre 107 annulations en septembre, dont 82 liées à sa décision « d’effacer » une commande de Kingfisher (et sa filiale Red) pour autant d’appareils de la famille A320. La compagnie indienne a cessé ses opérations en 2012 mais Airbus continuait d’inscrire le contrat dans ses livres pour aider à la recherche d’un repreneur. Les A350 et A380 ont pour leur part été annulés en 2014.

Par voie de conséquence, le constructeur enregistre désormais 380 commandes nettes depuis le début de l’année (au lieu de 438 le mois dernier) et fait désormais jeu égal avec son concurrent Boeing. Ce total inclut 304 A319/A320/A321neo, treize A320/A321ceo, seize A330ceo, quatorze A330neo et 33 A350.

Sur le plan industriel, les livraisons portent sur 53 A320 dont huit A320neo, soit quatre à IndiGo, deux à Air Asia, un à Pegasus et Volaris chacune. Ces deux dernières sont devenues des nouveaux opérateurs du type.

Dans la famille des gros-porteurs, Airbus a remis à ses clients trois A330, dont un à RwandAir (son premier), un autre à IAC (pour Saudia) et le dernier à Aer Lingus. En parallèle, cinq A350-900 ont été livrés (le premier de China Airlines et ceux de Finnair, LATAM Airlines Brésil et Qatar Airways). Enfin Emirates Airline a reçu un 83e A380.

En comparaison de l’année dernière, Airbus a augmenté ses cadences de production : sur les huit premiers mois de l’année, il a livré 462 avions à 72 clients, contre 446 sur la même période de l’année dernière. Cependant, il reste distancé par Boeing qui a remis dans l’intervalle un centaine d’appareils de plus (563).

Au 30 septembre 2016, le carnet de commandes d’Airbus comprend 6.479 appareils restant à livrer, dont 5.520 A320, 336 A330, 769 A350 et 124 A380.

Photo Airbus : A350-900 de China Airlines