Icelandair volera vers Philadelphie et Tampa

Boeing 757-200W d'Icelandair - Source : Icelandair

Icelandair ajoutera à son réseau l’année prochaine Philadelphie et Tampa, portant à 18 le nombre de ses destinations en Amérique du Nord.

La compagnie régulière islandaise a annoncé le 5 octobre la poursuite de son expansion. À partir du 30 mai 2017, elle opèrera 4 vols par semaine entre son hub de Reykjavík-Keflavik et l’aéroport international de Philadelphie. Le service sera saisonnier, avec un départ d’Islande les mercredis, vendredis, samedis et dimanches à 17h00 pour une arrivée à Philadelphie à 19h15. Les retour depuis la Pennsylvanie s’effectueront les mêmes jours à 20h35 pour une arrivée à Reykjavik à 06h10 le lendemain. Le vol durera environ 5h30. Icelandair sera sans concurrence directe, mais Philadelphie est desservie depuis l’Europe par American Airlines (depuis Paris, Amsterdam, Dublin, Londres, Madrid, Machester, Munich), British Airways (Londres-Heathrow), Delta (Paris, Londres) et Lufthansa (Francfort).

À partir du 7 septembre 2017, Icelandair opèrera tout au long de l’année deux vols par semaine entre Reykjavík-Keflavik et l’aéroport de Tampa. Le départ d’Islande est programmé les mercredis et dimanches à 17h10 pour une arrivée Floride à 21h00. Les retours depuis Tampa s’effectueront les lundis et jeudis à 18h55 pour une arrivée à Reykjavik à 06h10 le lendemain. Le vol durera environ 7 heures. Là aussi, Icelandair sera sans concurrence directe. Tampa est cependant reliée à l’Europe par British Airways (Londres-Gatwick), Edelweiss (Zurich) et Lufthansa (Francfort).

Icelandair opèrera les deux nouvelles destinations en Boeing 757-200 pouvant accueillir 183 passagers. Les sièges sont groupés en deux rangées de trois en classe Economy et en classe Economy Comfort (où le siège central de chaque rangée est réservé), et en deux rangées de deux en classe Saga (Affaires). Les passagers bénéficient d’un système de divertissement à bord et d’un accès Wi-Fi gate-to-gate.

Selon Icelandair, ses passagers en provenance de Paris-Charles de Gaulle bénéficieront d’un temps de connexion « optimal » à l’aéroport international de Keflavík ou pourront choisir l’option #MyStopover : celle-ci permet de faire une escale en Islande à l’aller et/ou au retour, jusqu’à 7 nuits sans supplément sur le prix de leur billet. « Idéal pour découvrir 2 destinations pour le prix d’une ! » , souligne la compagnie.

Pour Birkir Hom Gudnason, PDG d’Icelandair, « les Européens auront désormais un accès direct aux plages ensoleillés de Tampa et à la ville historique de Philadelphie, 5ème ville des USA. C’est un moment important pour Icelandair » .

Fondée en 1937, Icelandair dessert actuellement 43 destinations, dont 27 en Europe et 16 en Amérique du Nord. Au départ de Paris, elle relie toute l’année l’Islande, ainsi que les USA et le Canada depuis les aéroports de Roissy-Charles de Gaulle (terminal 1) et d’Orly. La fréquence des vols varie entre la période hivernale, avec 1 à 2 vols quotidiens, et la période estivale avec 23 vols hebdomadaires. Des départs de Bruxelles sont également proposés avec 4 vols directs par semaine toute l’année et jusqu’à 5 vols hebdomadaires en plein été ainsi qu’au départ de Genève, de mai à septembre avec 2 à 3 vols par semaine.

Réseau Icelandair - octobre 2016

Icelandair : carte des destinations – octobre 2016

2 thoughts on “Icelandair volera vers Philadelphie et Tampa

  1. En plus de Icelandair, savez-vous que Cathay Pacific a envoyé un A350 entre Hong Kong et Londres Gatwick ? C’est le B-LRE. il est en route en ce moment sur FlightRadar24 allez voir !

Comments are closed.