En images : Cathay Pacific fait ses adieux au Boeing 747-400

boeing_747-400_cathay_11Cathay Pacific tourne une page de son histoire : la compagnie de Hong Kong a opéré samedi le dernier vol commercial de son Boeing 747-400 passagers.

Le vol CX543 en provenance de Tokyo-Haneda s’est posé peu avant 14h00 le 1er octobre à Hong Kong, marquant le dernier vol régulier du mythique Jumbo Jet au sein de la flotte passagers de Cathay Pacific. La compagnie, « pour marquer l’importance de cet événement » , avait organisé une cérémonie à Haneda et à Hong Kong, où les passagers ont été accueillis par du personnel en uniforme vintage qui  leur a offert une coupe de champagne. À bord, l’équipage a distribué un coffret-souvenir contenant un certificat et des objets commémoratifs, tandis que le vétéran des pilotes de 747 chez Cathay Pacific, John Graham, était aux commandes et commentait les accomplissements de l’appareil.

Le Jumbo qui a effectué ce dernier service, le B-HUJ, est sans doute l’un des 747 les plus emblématiques de Cathay Pacific. Le 6 juillet 1998, l’avion a été le tout premier à se poser au nouvel aéroport international de Hong Kong à Chek Lap Kok, après 15 heures trente de vol en provenance de New York. Baptisé « Polar 1« , ce vol était également le premier à opérer une route directe au-dessus du Pôle Nord et de l’espace aérien russe jusque-là interdit. Au passage, l’appareil a établi un record de distance en vol direct, 7.465 miles nautiques (13.825 kilomètres).

En comparaison du Boeing 707 qu’il a remplacé, le 747 pouvait transporter deux fois plus de passagers sur des distances bien plus importantes. Grâce à lui, Cathay Pacific a étendu rapidement son réseau en Europe et en Amérique du Nord durant les années 1980 et 1990. « Le 747 a fondamentalement changé la façon de voyager » , résume le directeur des opérations de la compagnie, Mark Hoey, ancien chef pilote des 747. « L’avion a joué une rôle essentiel dans le développement de Hong Kong comme plaque tournante de l’aviation internationale. ll a contribué à faire de notre ville une cité au rayonnement planétaire » , ajoute-t-il. Jusqu’au milieu des années 1990 et l’introduction des Airbus A340 dans la flotte, le 747 est resté le seul type d’appareil à opérer des vols long-courriers chez Cathay Pacific. Il lui a permis de quadrupler en 20 ans le nombre de passagers transportés, passant de 2,5 millions en 1975 à 10,4 millions en 1995.

Malgré toutes ses qualités, le 747 n’est plus en mesure de rivaliser aujourd’hui avec les bi-moteurs plus modernes, comme les Boeing 777 et Airbus A350. La « Reine du Ciel » comme l’appellent les Anglo-saxons « a servi la compagnie de façon impeccable durant 37 années et a bien mérité sa retraite » , souligne Cathay Pacific. Ses trois derniers 747-400 passagers seront préparés à Hong Kong en vue de leur retrait. Le type continuera d’être exploités à ses couleurs, mais en version cargo: la compagnie dispose encore de sept 747-400F et a reçu cet été son 14e et dernier 747-8F.

Après Air France en janvier, Cathay Pacific devient la deuxième compagnie à retirer le 747-400 de sa flotte passagers cette année. 204 appareils restent en service de par le monde, selon CAPA. British Airways en est le premier opérateur (38 exemplaires), devant United Airlines (21), KLM (19), Lufthansa (13) et Qantas (11).

Dans la galerie ci-dessous, la première série de photos relate le dernier vol du 747 chez Cathay Pacific. Suivent des images d’archives sur des exemplaires plus anciens.

Cliquer pour agrandir :

Photos © Cathay Pacific

One thought on “En images : Cathay Pacific fait ses adieux au Boeing 747-400

Comments are closed.