Le MRJ se pose aux Etats-Unis

Mitsubishi Aircraft : le MRJ se pose aux Etats-Unis

Après deux tentatives restées infructueuses, Mitsubishi Aircraft est finalement parvenu à convoyer son MRJ aux Etats-Unis où l’avion poursuivra sa campagne d’essais en vue de la certification prévue pour 2018.

Le premier prototype du MRJ 90 (FTA-1) a décollé de Nagoya le 26 septembre à 13h28 pour se poser à l’aéroport de Grant County International dans l’État de Washington le 29 septembre à 09h44, a annoncé jeudi Mitsubishi Aircraft dans un communiqué. Ce convoyage marque le premier vol transocéanique du MRJ qui a effectué trois escales sur le parcours, à Sapporo dans le Nord du Japon, Yelizovo en Russie et Anchorage en Alaska.

Le constructeur avait tenté à deux reprises le mois dernier de transférer l’appareil aux Etats-Unis mais avait dû y renoncer en raison d’un problème sur le système d’air conditionné. S’il n’explique pas comment ce problème a été réglé, Mitsubishi se dit en revanche déterminé à « conduire de nombreux et fréquents vols d’essais aux Etats-Unis pour accélérer le développement du MRJ en vue d’obtenir la certification de type en 2018 » .

Plusieurs raisons l’ont poussé à continuer la campagne de l’autre côté du Pacifique, notamment l’encombrement de l’espace aérien japonais qui limite les opportunités pour les vols d’essais mais aussi la volonté de se rapprocher de compétences aéronautiques et de la FAA en vue de l’homologation du type aux Etats-Unis. Le MRJ est le premier avion commercial produit au Japon depuis 50 ans.

Mitsubishi dispose aujourd’hui de trois centres qui travailleront de concert pour « assurer le succès du MRJ » selon l’avionneur : le centre d’essais en vol de Moses Lake (situé à l’aéroport de  Grant County International), un centre d’ingénierie à Seattle et son siège de Nagoya.

Rappelons que Mitsubishi a prévu de transférer aux Etats-Unis quatre des cinq MRJ d’essais. Les vols de convoyage étaient initialement prévus pour la fin 2016 ou le début 2017. L’opération a été avancée alors que le programme enregistre quatre ans de retard. La première livraison doit à présent intervenir à la mi-2018 auprès de la compagnie de lancement, All Nippon Airways (ANA).

Le FTA-1 a effectué son premier vol en novembre 2015, le second prototype en mai 2016. Equipé de moteurs Pratt & Whitney PW1200G, cet avion régional est proposé en deux variantes, MRJ 70 et MRJ 90 de 78 et 92 places respectivement. Avec lui, Mitsubishi Aircraft entend concurrencer les modèles de Bombardier et d’Embraer.

Mitsubishi Aircraft : le MRJ se pose aux Etats-Unis

Photos Mitsubishi Aircraft