Airbus commence l’assemblage final de l’A330neo

Airbus : assemblage final de l'A330neo à Toulouse

Airbus vient de lancer l’assemblage final du premier A330neo, un A330-900, en ligne avec le calendrier qu’il s’était fixé.

Le constructeur commence par joindre les ailes et le fuselage central. L’opération se déroule à la station 40 au centre de Toulouse, a précisé Airbus mardi. Il avait annoncé depuis plusieurs mois que l’assemblage final débuterait à la fin septembre.

Responsable du programme A330neo, Odile Jubécourt souligne que le calendrier de développement est « très serré » mais « nous sommes aujourd’hui dans les temps » . Elle

« Je suis heureuse de dire que nous sommes en bonne voie pour répondre aux normes élevées de maturité et de fiabilité que les clients attendent de nous » , ajoute-t-elle.

Airbus a précédemment indiqué que le premier vol d’essai de l’A330-900 est prévu au printemps 2017. En vue de la certification, il construira deux prototypes de cette variante, et un autre pour l’A330-800.

Les deux modèles ont 99% d’éléments en commun et partageront avec l’ensemble de la flotte d’A330 une commonalité de l’ordre de 95%, représentant pour les opérateurs un avantage en termes de coûts et de flexibilité, souligne Airbus. Outre un pare-brise teinté, l’A330neo est porteur de plusieurs innovations par rapport à la génération précédente de l’A330 : une nouvelle voilure inspirée de l’A350 avec des sharklets en bout d’aile, de nouveaux moteurs Rolls Royce Trent 7000 et un nouveau concept de cabine appelé Airspace.

Avec ceci, Airbus compte sur une consommation de carburant par siège réduite de 14% et un rayon d’action allongé de 400 miles nautiques (740 kilomètres) en comparaison des A330-300 et A330-200, soit 6.550 miles nautiques (12.130 kilomètres) pour l’A330-900 et 7.500 miles nautiques (13.900 kilomètres) pour l’A330-800.

Le premier A330-900neo de série doit être livré à la compagnie de lancement, TAP Portugal, au 4e trimestre 2017. L’A330-800neo devrait suivre un an plus tard.

A ce jour, l’A330neo enregistre 186 commandes fermes pour les deux variantes, avec comme clients Air Asia X (66 A330-900), Delta Air Lines (25 A330-900), TAP Portugal (14 A330-900), Transasia Airways (4 A330-800) et Hawaiian Airlines (6 A330-800), auxquelles s’ajoutent les loueurs Air Lease Corporation (25 A330-900), Avolon (15 A330-900), CIT (15 A330-900) et seize A330-900 à un ou des acheteurs restant anonymes.

Airbus : assemblage final de l'A330neo à Toulouse

Photos Airbus : assemblage final de l’A330neo à Toulouse