Air Vanuatu envisage de renforcer Nouméa avec un nouvel ATR

Air Vanuatu : ATR 72

Air Vanuatu a commandé un nouvel ATR 72-600 et parmi les routes à l’étude, figure un renforcement de la desserte de Nouméa en Nouvelle Calédonie.

Air Vanuatu relie actuellement sa base de Port Vila-Bauerfield et l’aéroport Nouméa-La Tontouta à raison de quatre vols par semaine sur un ATR 72-500 (lundi, mercredi, vendredi, dimanche). Le 22 août, elle annoncé la commande d’un ATR 72-600 neuf en cours de production qui doit rejoindre Port Vila « dans les trois mois » .

« Air Vanuatu explore de nouvelles route pour son nouvel avion, dont un service Vila-Santo-Nouméa » , a déclaré le directeur exécutif de la compagnie, Joseph Laloyer. « Nous testons depuis 18 mois des vols Santo-Nouméa aux périodes de pointe et nous sommes très désireux de développer ce marché » , a-t-il ajouté.

Selon le dirigeant, l’ATR 72-600 est « plus économique que l’ATR 72-500 » et « offrira plus de confort aux passagers » , avec une nouvelle cabine, de nouveaux sièges et des coffres à bagages plus spacieux. « Le nouvel appareil permettra aussi à la compagnie aérienne d’économiser sur les coûts d’exploitation et d’entretien » , a aussi affirmé Joseph Laloyer.

La liaison Port Vila-Nouméa est exploitée en concurrence avec Air Calédonie International (Air Calin) qui opère pour sa part deux vols par semaine (vendredi et dimanche) en Airbus A320.

Air Vanuatu prévoit de conserver un de ses deux ATR 72-500 actuels après l’arrivée du nouvel ATR 72-600, « sous réserve de la demande sur le marché intérieur » .

Outre les deux 72-500, Air Vanuatu compte dans sa flotte un Boeing 737-800 NG et indique avoir commandé un Twin Otter supplémentaire pour desservir les îles du Nord de l’archipel, et notamment la liaison Port Vila – Santo. La compagnie souhaite mettre en place un programme « plus efficace » qui permettra de développer le tourisme dans cette région.

Cliquer pour agrandir

Carte du réseau d'Air Vanuatu

Carte du réseau d’Air Vanuatu