Air France détaille son 787-9 et poursuit sa montée en gamme

Visualisation d'un Boeing 787-9 Dreamliner en livrée Air France - © Boeing

A l’occasion du salon IFTM Top Resa, Air France a annoncé que son nouveau Boeing 787-9 Dreamliner aura une capacité de 276 sièges et sera mis en service commercial à destination du Caire début janvier 2017. La compagnie poursuit sa montée en gamme avec l’installation progressive des nouveaux produits sur Airbus A330, A380, A320 et A321, en plus des Boeing 777 actuellement en cours de rénovation.

C’est le 9 janvier 2017 qu’Air France opérera le premier vol commercial de son Boeing 787 entre Paris-Charles de Gaulle et Le Caire (Égypte). Le Dreamliner « réunit un grand nombre d’atouts » pour Air France et ses clients, détaille la compagnie dans un communiqué : les toutes dernières cabines de voyage offriront « le meilleur d’Air France » et comprendront 30 sièges en Business, 21 en Premium Economy  et 225 en Economy, soit une capacité totale de 276 passagers. L’appareil disposera d’une connexion wifi à bord. Comme pour tous les 787, les hublots seront plus grands d’environ 30% par rapport aux avions similaires. La compagnie trouvera son avantage avec une consommation de carburant réduite d’environ 20% par rapport aux générations précédentes et « une réduction significative » des émissions de CO2 (20% environ) ainsi que des émissions sonores.

Pour faire découvrir ce nouvel avion à ses clients, Air France proposera, les 7 et 8 janvier prochains, quatre vols « boucle«  (Paris/Paris) de 2h30. Les billets seront mis en vente début décembre.

Le nouveau Dreamliner inaugurera un nouveau siège en Premium Economy, qui « marque la première étape d’une série d’améliorations » , selon Air France. Le siège offre une assise élargie de 2,5 cm, constituée de mousses plus confortables et d’un renfort au niveau des lombaires ; un espace pour les jambes amélioré ainsi qu’un espacement entre les rangées de 5 cm supplémentaires ; une coque fixe, « plébiscitée par les clients » selon la compagnie ; une inclinaison du siège à 130° pour favoriser la qualité du sommeil ; un espace élargi entre les sièges avec un accoudoir central de 2,55 cm supplémentaires ; une rainure creusée dans la tablette permettant au passager de maintenir à la verticale son livre ou sa tablette numérique ; et  d’autres fonctionnalités « pratiques et innovantes » .

Sur les lignes long-courrier, 36 Boeing 777 seront équipés des nouvelles cabines et desserviront 32 destinations cet hiver. Par ailleurs, d’ici août 2017, 44 Boeing 777 seront rétrofités. A compter de l’hiver 2017, Air France débutera le déploiement de la montée en gamme de ses Airbus A330 pour une livraison attendue à l’hiver 2018. En parallèle, la compagnie étudie le réaménagement de ses Airbus A380 avec un début de déploiement possible dès 2019.

Sur les lignes moyen-courrier, la montée en gamme des cabines se poursuit également avec 24 Airbus A320 modifiés dès fin octobre 2016. En novembre prochain, Air France débutera la modification de ses 11 Airbus A321.

Frédéric Gagey, le président-directeur général d’Air France explique : « notre dernière génération de cabines, lancée en 2014, est extrêmement bien accueillie par nos clients. La progression significative d’Air France dans le classement des meilleures compagnies mondiales et dans plusieurs catégories particulièrement concurrentielles reflète bien l’importance de ces investissements pour les voyageurs. Nous devons poursuivre cette dynamique pour offrir à nos clients un voyage plus simple, plus personnalisé et plus agréable » .

Dans cette optique, la compagnie améliore son service en classe Business. Depuis mai 2016, elle propose le service à la place dans cette cabine à bord de certains vols reliant Paris-Charles de Gaulle à Singapour et New York-JFK. Il sera proposera vers Tokyo-Haneda d’ici la fin de l’année et déployé « vers de nombreuses autres destinations » en 2017.

« Avec cette nouvelle offre, Air France reçoit ses passagers dans la tradition des grandes tables françaises » , estime la compagnie. « À la pointe de la personnalisation et de l’esthétisme, les équipages proposent une prise de commande des menus à chaque passager. À bord, la table est dressée pour un service individuel, à la place. Ainsi, les plateaux disparaissent et la présence des trolleys est limitée. Chaque plat est dressé par l’équipage pour mettre en valeur l’offre culinaire et l’art du service en plein ciel » . Air France ajoute : « À l’image des plus grands restaurants et pour accompagner ce nouveau service à la place, Air France a créé, en collaboration avec l’institut Paul Bocuse, une formation spécifique pour ses personnels navigants » .

Nouveau siège Premium Economy

Visuels : Boeing / Air France

 

2 thoughts on “Air France détaille son 787-9 et poursuit sa montée en gamme

  1. Dommage que l’A380 ne soit pas leurs priorité !, avec des cabines neuves sur ces gros porteurs, elles les remplirais plus facilement

  2. Seulement 276???? Leur cabine Best est vraiment énergivore en place… c’est moyen toit ça. ..

Comments are closed.