Près de 3 Français sur 4 ont peur de perdre leur bagage à l’aéroport

Finavia

Selon une enquête Liligo / Next Content, la récupération des bagages est la source de stress numéro 1 pour les voyageurs français dans un aéroport, à 73%. Les voyageuses sont plus stressées que les voyageurs, et étonnamment, le fait de voyager régulièrement et d’être un habitué de l’aéroport ne diminue pas le niveau de stress.

Les Français sont-ils zen ? En tout cas, pas dans un aéroport ! Qu’ils aient peur d’arriver trop tard pour l’enregistrement, de rester bloqués aux contrôles de sûreté ou pire encore, de ne pas retrouver leurs bagages à l’arrivée… les raisons de stresser sont nombreuses. D’après l’étude liligo / Next Content, les 6 principales sources de stress à l’aéroport sont :

  1. La récupération des bagages (73%)
  2. L’enregistrement (62%)
  3. L’accès au terminal de l’aéroport (59%)
  4. Les contrôles de sécurité (51%)
  5. Les contrôles de douane (43%)
  6. L’embarquement (40%)

Quelle que soit l’étape vers et au sein de l’aéroport, les femmes sont généralement plus sensibles au stress que les hommes. On constate pour chaque phase du trajet que le pourcentage de femmes stressées est toujours au moins 3 points au-dessus de celui des hommes.

Par ailleurs, on pourrait aisément penser que l’habitude de voyager aide le voyageur à mieux appréhender les étapes à parcourir dans un aéroport et réduit du même coup le niveau de stress avant un vol. Et pourtant, selon cette enquête, 47% des voyageurs ayant pris l’avion une fois au cours des 12 derniers mois se disent stressés par les contrôles de sûreté… contre 58% de ceux ayant pris l’avion 3 fois au cours des 12 derniers mois. Aussi étonnant que cela puisse paraître, les voyageurs réguliers continuent à appréhender les difficultés que ces étapes peuvent engendrer.

Le stress semble néanmoins diminuer avec l’âge. En effet, tandis que les 18-24 sont 52% à considérer les contrôles de douane comme anxiogènes, les 60 ans et plus quant à eux ne sont que 39% à le penser. Les résultats de l’étude montrent toutefois que, quel que soit l’âge, la récupération des bagages est une étape particulièrement redoutée (77% chez les 18-24 et 74% chez les 60 ans et plus).

Ce sont les phases de contrôle et d’embarquement qui sont les moins angoissantes (moins d’un Français sur deux trouve ces étapes stressantes).

L’enquête a été conduite au mois de mars 2016 auprès d’un échantillon de 1.287 personnes représentatif des Français connectés et partant en vacances, dont 708 ayant pris l’avion à titre privé au cours des 12 derniers mois qui ont précédé la publication des résultats.

liligo_source_stress_aeroport

  • Source : liligo.com
  • Photo principale : Finavia