Mauvais mois d’août pour Lufthansa

Airbus A380 D-AIMG de Lufthansa à l'aéroport de Francfort - © Lufthansa

Le groupe Lufthansa voit son trafic reculer au mois d’août : 10,7 millions de passagers ont été transportés par les différentes compagnies qui le composent, soit une baisse de -1,3% par rapport à août 2015, selon les données qu’il a publiées vendredi.

Au sein du groupe allemand, l’augmentation du volume de passagers chez Austrian Airlines (+2,2%), Swiss International Airlines (+1,6%) et la low-cost Eurowings (+6,3%) n’a pas suffi à compenser le recul sévère de Lufthansa German Airlines (-5,0%).

Toutes compagnies confondues, le groupe a augmenté sa capacité de 2,1% (en SKO), mais la demande n’a pas suivi et recule de -1,4% (en PKT). Conséquence, le coefficient d’occupation des sièges baisse de 3 points de pourcentage et s’établit à 84,7%.

A l’échelle des compagnies de réseau (Lufthansa, Swiss, Austrian), la demande est en baisse particulièrement vers l’Asie-Pacifique (-7,9%), l’Afrique/Moyen-Orient (-14,4%) et l’Europe (-2,5%). Elle augmente cependant vers l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud (+3,3%).

Sur les huit premiers mois de l’année, le groupe a transporté 73,1 millions de passagers, 0,5% de plus que sur la même période de 2015. Le coefficient d’occupation perd 2,0 points de pourcentage et s’établit à 78,9%.

Lufthansa a prévenu le mois dernier qu’il s’attend à une deuxième partie de l’année difficile en raison d’une demande en baisse, notamment pour les vols long-courriers vers l’Europe, et des surcapacités qui affectent le secteur.

Des trois principaux groupes de transport européens (hors low-cost), Lufthansa est celui qui accuse le coup le plus sévèrement en août : Air France-KLM a publié pour sa part une croissance de 1,9% du volume de passagers, et IAG, une croissance de 9,9% pour le mois dernier. Néanmoins, tous ont indiqué observer une baisse de la demande sur certains marchés.

Photo Lufthansa