Air France-KLM : +1,9% en août

Air France et KLM - © KLM

Air France-KLM a transporté 8,9 millions de passagers en août 2016, soit une progression de 1,9% en comparaison d’un an plus tôt.

Selon les données publiées le 8 septembre, l’activité passage réseaux, constituée d’Air France, HOP! et KLM, enregistre 7,2 millions de passagers le mois dernier, soit une diminution de -1,8% par rapport à août 2015. Ce volume se répartit en 4,3 millions pour Air France et HOP! (-5,2%) et 2,8 millions pour KLM (+4,0%).

La capacité (en SKO) est stable à +0,1% pour une demande (en PKT) en diminution de -1,7%. Le coefficient d’occupation atteint 88,1%, soit une baisse de -1,6 point. Pour Air France-KLM, il s’agit d’une « légère baisse » qui s’explique par le « déséquilibre croissant entre l’offre et la demande sur les différentes régions du réseau et la persistance du manque de dynamisme des flux vers la France » . Le recul de la demande affecte particulièrement l’Asie (-8,4% pour une capacité en baisse de -6,7%), l’Amérique du Nord (-1,8% pour une capacité en hausse de +0,7%) et le court- moyen-courrier (-1,7% pour une capacité en légère hausse de +0,5%).

Air France-KLM note aussi « une dégradation par rapport à juillet 2016 de la variation sur l’année précédente de la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change » , et ce hors impact estimé de la grève des hôtesses et stewards d’Air France. L’impact de ce mouvement (du 27 juillet au 2 août) sur le résultat d’exploitation est évalué à 90 millions d’euros environ, incluant les deux premiers jours d’août.

Transavia a quant à elle transporté 1,7 million de passagers le mois dernier, soit une croissance de 21,0%. La capacité augmente de 13,9% pour une demande en progression de 13,2%. Le coefficient d’occupation recule légèrement de -0,6 point. Le groupe précise que la « forte hausse de capacité » est attribuable à Transavia France et au développement de la base de Munich, ouverte au printemps 2016.

Pour l’activité cargo, le trafic (en TKT) est en recul de -7,7% pour des capacités (en TKO) en baisse de -2,7%. Le coefficient de remplissage perd 2,9 points à 54,9%. Dans ce contexte, la recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change est en “nette baisse” comparée à août 2015.

Photo © KLM