Austrian Airlines et British Airways inaugurent de nouvelles liaisons vers l’Iran

British Airways : Boeing 777-200ER au push-back à Dubai

L’Europe compte depuis la semaine dernière deux nouvelles liaisons aériennes avec l’Iran : British Airways opère à nouveau à destination de Téhéran depuis jeudi tandis qu’Austrian Airlines a inauguré une nouvelle route vers Ispahan dimanche.

Quatre ans après l’avoir suspendue, British Airways a repris le 1er septembre 2016 sa ligne entre son hub de Londres-Heathrow et l’aéroport Téhéran-Iman Khomeini. Le service est assuré six fois par semaine en Boeing 777-200ER aménagé quadri-classe pour 224 passagers (14 en Première classe, 48 en classe Affaires, 40 en Premium Economie et 122 en Economie). Le départ de Londres est programmé tous les jours sauf les dimanches à 21h10 pour une arrivée à Téhéran à 06h25 le lendemain. Le retour depuis Téhéran s’effectue du mardi au dimanche à 08h35 pour une arrivée à Londres à 11h10. La compagnie avait supprimé la destination en octobre 2012 car la route “n’était plus commercialement viable” , dans un contexte de fortes tensions entre l’Iran et le Royaume-Uni après l’invasion de l’ambassade britannique à Téhéran en 2011. Iran Air est également présente entre les deux capitales.

De son côté, Austrian Airlines a lancé le 4 septembre une nouvelle ligne entre le hub de Vienne-Schwechat et l’aéroport Shahid Beheshti d’Ispahan, avec trois rotations par semaine en Airbus A319 de 138 places. Les départs sont programmés de Vienne les mercredi, vendredi et dimanche à 20h45 (arrivée à 03h55 le lendemain), les retours depuis Ispahan s’effectuant les lundi, jeudi et samedi à 05h50 (arrivée à 08h15). Austrian Airlines est sans concurrence directe sur cette nouvelle ligne et devient la deuxième compagnie aérienne européenne après Turkish Airlines (depuis Istanbul) à voler vers Ispahan, la troisième ville d’Iran par le nombre d’habitants. Filiale de Lufthansa et membre de Star Alliance, Austrian Airlines opère aussi deux vols par jour entre Vienne et Téhéran en A320 et relie ainsi l’Autriche et l’Iran à raison de 17 fréquences hebdomadaires.

Les lancements de ces deux nouveaux services ont été retardés par rapport à la date initialement prévue pour chacun d’entre eux. British Airways avait programmé le sien pour le 14 juillet dernier, mais « certains problèmes techniques ont surgi« , si bien qu’il lui a semblé « plus raisonnable » de remettre le lancement du vol au 1er septembre , avait expliqué la compagnie. Pour sa part, Austrian Airlines comptait inaugurer sa ligne vers Ispahan en avril dernier, mais a dû la repousser en raison « du processus de coordination » après la signature d’un nouveau traité aérien entre l’Autriche et l’Iran.

Avec le retour de l’Iran sur la scène internationale, les liaisons entre l’Europe et l’Iran se développent rapidement. Air France a repris sa liaison Paris-Téhéran en avril dernier et sa compagnie-soeur KLM retournera sur la ligne Amsterdam-Téhéran en octobre prochain. Lufthansa quant à elle a réouvert une route Munich-Téhéran en juillet s’ajoutant au service assuré depuis Francfort. Alitalia par ailleurs opèrera un gros-porteur (A330) sur sa liaison existante Rome-Téhéran dès le mois d’octobre.

Photo British Airways : Boeing 777-200ER au push-back à Dubai