Air France-KLM : le projet « Trust together » ne mettra pas fin à la réduction des coûts

Air France et KLM - © KLM

KLM a confirmé lundi que le groupe Air France-KLM lance l’élaboration d’un projet dénommé « Trust together » (la confiance ensemble). Ce nouveau plan, qui sera présenté à l’automne, vise à rétablir la confiance au sein du groupe et définir des sujets stratégiques mais il ne signifie pas l’abandon des mesures de réduction de coûts, selon la compagnie néerlandaise.

Dans un communiqué le 5 septembre, KLM indique que Jean-Marc Janaillac, le nouveau PDG d’Air France-KLM, a rencontré la semaine dernière les syndicats en France et aux Pays-Bas pour lancer le projet « Trust together » .

Selon KLM, « M. Janaillac a expliqué que ce projet complète Perform 2020 » . Elle ajoute que Trust together s’attachera à rétablir la confiance au sein du groupe, « où cela s’avère nécessaire« , car il s’agit d’un « élément absolument essentiel » pour mettre en œuvre « les changements indispensables » et faire en sorte que l’entreprise « retrouve une bonne santé » , comme l’a indiqué le nouveau PDG lors de sa prise de fonction début juillet. La compagnie souligne aussi que le projet vise à identifier un certain nombre de sujets d’ordre stratégique, sans les citer.

Pour autant, KLM dément certaines informations parues dans la presse française, puis reprises ensuite par les médias néerlandais, qui donnent « la fausse impression » selon elle, qu’avec le lancement de Trust together, le plan Perform2020 serait abandonné.

« KLM et Air France soulignent qu’elles continueront à mettre en œuvre Perform2020, qui met l’accent sur la réduction des coûts afin d’améliorer la marge financière et d’être en mesure d’investir comme cela est nécessaire pour assurer l’avenir du groupe. Les premiers résultats positifs découlant de cette trajectoire sont déjà perceptibles chez KLM » , conclut la compagnie néerlandaise.

La Tribune avait révélé samedi l’existence et le nom du projet Trust together, qui sera, selon le site, présenté le 2 novembre au conseil d’administration d’Air France-KLM. Ce plan « fera suite » à Perform2020 lancé par le précédent PDG, Alexandre de Juniac, « qui n’a jamais vu le jour à Air France en raison des tensions sociales qu’il a suscitées auprès des syndicats et des salariés. Pour autant, Trust together reprendra un certain nombre d’éléments du plan Perform » , précisait le site d’informations économiques.

Outre le rétablissant de la confiance, Trust together « tranchera notamment sur la place de Transavia, sur le lancement ou pas d’une activité low-cost long-courrier » , ajoutait La Tribune.

Dans cette perspective, un cabinet international spécialisé dans les audits d’entreprise, le Boston Consulting Group (BCG), auditionnera les syndicats et les salariés sur la stratégie d’ici le mois de novembre.

Photo Air France et KLM – © KLM