Korean Air reprend ses vols charters à Marseille

Airbus A330-200 de Korean Air - cc wikimedia

Après 4 vols au printemps, Korean Air est de retour à l’aéroport Marseille-Provence avec 4 nouvelles rotations en septembre, doublant ainsi le nombre de vols par rapport à 2015.

Ces vols affrétés par le tour opérateur coréen Hanjin Travel, sont opérés par Korean Air en Airbus A330-200 d’une capacité de 218 sièges (dont 30 en classe affaires), a indiqué la plateforme marseillaise dans un communiqué.

« Pour la 3ème année consécutive, et malgré un contexte difficile, cette aventure commencée en 2014 avec 3 vols, puis 4 vols en 2015, se poursuit avec 8 vols cette année, en avril, mai et septembre » , détaille Maxime Tissot, Directeur Général de l’Office de Tourisme et des Congrès de Marseille. « Nous renforçons la promotion en Corée de manière collective avec l’implication du Contrat de Destination Provence. C’est de cette manière que nous arriverons à développer la notoriété de notre destination sur les marchés long-courriers » , ajoute-t-il.

Marseille-Provence est actuellement le seul aéroport français, hors Paris, à proposer des vols directs entre la France et la Corée du Sud. Pierre Régis, le président du Directoire de l’Aéroport, veut « encourager le développement de ces opérations » , grâce à « la position centrale dans le Sud de la France » qui est « un avantage indéniable » . En effet, si tous les passagers coréens de ces vols charters visitent la Provence, certains poussent jusqu’à Chamonix, Toulouse, Nice et Barcelone, « Marseille-Provence étant le point géographique le plus central pour assurer l’efficacité opérationnelle de ces séjours » , selon l’aéroport. Son objectif, à terme, est de développer de nouveaux vols charters en provenance de Chine.

Les retombées économiques des vols Korean Air « sont très attendues par le territoire. Les 1000 touristes coréens venus grâce à ces vols en 2016 génèrent 2,5 millions d’euros de dépenses »  , précise de son côté Armelle Tardy-Joubert, directrice générale du Comité Régional du Tourisme PACA et copilote du Contrat de Destination Provence.

Le directeur général France de Korean Air, Ludovic Froidure, a précisé lors d’une interview avec Air Info que les vols charters entre Séoul et Marseille sont exclusivement vendus au départ de la Corée du Sud. La compagnie aérienne a opéré en 2015 un total de 32 vols charters vers l’Europe, avec Marseille donc, mais aussi Zagreb et Oslo, tandis qu’Athènes et Barcelone ont été desservies de cette manière pour la première fois.

L’Europe représente aujourd’hui 8 à 9% du marché émetteur sud-coréen et les prévisions sont de 15 à 20% dans les 10 ans qui viennent.

Photo Airbus A330-200 de Korean Air – cc wikimedia