ANA inaugure Phnom Penh en Dreamliner

Eric Salard CC BY-SA 2.0 - Boeing 787-8 Dreamliner d'ANA https://commons.wikimedia.org/wiki/File:JA806A_(15497822837).jpg?uselang=fr

All Nippon Airways a lancé jeudi une nouvelle liaison entre Tokyo et Phnom Penh, premier vol direct entre le Japon et le Cambodge. Le service est opéré en Boeing 787-8 Dreamliner.

Depuis le 1er septembre 2016, ANA relie son hub de Tokyo-Narita et l’aéroport international de Phnom Penh à raison d’un vol quotidien en Boeing 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 240 passagers avec 42 sièges en classe Affaires et 198 sièges en classe Economique. Le départ de Tokyo est programmé à 10h50 (arrivée à 15h10), le retour de Phnom Penh s’effectuant à 22h50 (arrivée à 06h45 le lendemain). Le vol inaugural affichait complet.

« Au sein d’ANA, nous sommes profondément honorés d’être la première compagnie aérienne à relier nos deux pays » , se félicite Shinya Katanozaka, Président Directeur Général d’ANA Holdings. « Le Cambodge n’est pas seulement une fascinante destination touristique, mais également un attrait mondial grâce à son potentiel de développement économique. Ainsi, nous espérons accueillir aussi bien les voyageurs d’affaires et d’agrément à bord de nos vols vers et au départ du Cambodge. Grâce à cette desserte régulière, les passagers pourront voyager aisément entre le Cambodge et l’Amérique du Nord via le hub de Narita. Notre puissant réseau trans-Pacifique, combiné à notre niveau de service de renommée mondiale et notre flotte dernier cri, nous rend très compétitifs » , ajoute le dirigeant.

Éric Delobel, Directeur Général de Cambodia Airports, dont le groupe Vinci Airports est actionnaire, souligne quant à lui que cette nouvelle liaison fait suite à l’inauguration en mars 2016 du nouveau terminal passager de l’aéroport international de Phnom Penh et marque « une étape majeure » .

« Cambodia Airports avec l’ensemble de ses actionnaires, espère renforcer sa coopération avec ANA ainsi que d’autres compagnies aériennes afin de délivrer tout le potentiel de cette desserte, notamment avec les aéroports d’Osaka (Japon), gérés par sa maison-mère VINCI Airports et son partenaire Orix » , ajoute-t-il.

Ce développement dans la péninsule indochinoise intervient alors qu’ANA a pris une participation de 8,8% dans Vietnam Airlines, continuant ainsi de renforcer ses positions en Asie. Fin avril, la compagnie membre de Star Alliance avait ouvert une liaison vers Wuhan en Chine.

Photo Eric Salard CC BY-SA 2.0 – Boeing 787-8 Dreamliner d’ANA