JetBlue opère le premier vol régulier entre les Etats-Unis et Cuba depuis 50 ans

Airbus A320 de JetBlue à Las Vegas - CC Wikimedia / Eddie Maloney

Le premier vol régulier entre les Etats-Unis et Cuba depuis près de 55 ans est opéré ce mercredi par JetBlue Airways entre Fort Lauderdale et Santa Clara. Cinq autres compagnies aériennes américaines suivront dans les semaines qui viennent.

L’arrivée du vol B6 387 à l’aéroport Santa Clara-Abel Santamaría en provenance de Fort Lauderdale-Hollywood ce 31 août marquera la reprise des liaisons aériennes régulières entre les Etats-Unis et Cuba, interrompues depuis la Guerre Froide. « C’est un jour nouveau pour les voyageurs à Cuba que nous avons soigneusement préparé » , souligne dans un communiqué Marty St. George, directeur commercial de JetBlue Airways. « Nous sommes fiers d’inaugurer une nouvelle ère pour les voyages à Cuba avec des tarifs abordables et un excellent service » , ajoute-t-il. La low-cost reliera désormais les deux villes à raison de trois vols par semaine en Airbus A320 de 162 sièges équipé de Wi-Fi, une fréquence qui deviendra quotidienne dès le 1er octobre. Toujours au départ de Fort Lauderdale, la compagnie ouvrira un service vers Camagüey Ignacio Agramonte le 3 novembre, puis un autre à destination d’Holguín Frank País une semaine après, là aussi avec des vols quotidiens en A320.

Dans le cadre de la normalisation des relations entre les Etats-Unis et Cuba, JetBlue Airways fait partie des six compagnies américaines autorisées par l’administration américaine à relier la province cubaine, aux côtés d’American Airlines (dès le 7 septembre), Frontier Airlines, Silver Airways, Southwest Airlines et Sun Country Airlines. Ces compagnies lancent des vols au départ de Miami, Fort Lauderdale, Chicago, Minneapolis/St. Paul et Philadelphie vers neuf villes de la province cubaine : Camagüey, Cayo Coco, Cayo Largo, Cienfuegos, Holguín, Manzanillo, Matanzas, Santa Clara, et Santiago de Cuba.

Les Etats-Unis ont également autorisé huit compagnies aériennes américaines à desservir La Havane mais la décision reste pour l’instant provisoire : il s’agit de quatre compagnies de réseau (Alaska Airlines, American Airlines, Delta Air Lines, United Airlines) et de quatre low-cost (Frontier Airlines, JetBlue Airways, Southwest Airlines, Spirit Airlines). Le programme qui attend confirmation permettrait de relier La Havane à dix aéroports américains : Atlanta, Charlotte, Fort Lauderdale, Houston, Los Angeles, Miami, Newark, New York City, Orlando et Tampa.

Cependant, des restrictions de voyage sont toujours en place pour les citoyens des Etats-Unis, qui ne peuvent pas se rendre à Cuba pour des voyages d’agrément ou touristiques. Seuls les déplacements à des fins professionnelles, humanitaires ou liés à la visite de famille sur place sont aujourd’hui autorisés.

Photo Airbus A320 de JetBlue à Las Vegas – CC Wikimedia / Eddie Maloney