Aeroflot devient bénéficiaire au premier semestre

Aeroflot : Airbus A321

Le groupe aérien russe Aeroflot a publié un bénéfice net de 2,467 milliards de roubles (34 millions d’euros) pour les six premiers mois de l’année 2016, contre une perte de 3,541 milliards de rouble pour la même période un an plus tôt.

Etabli en fonction des normes IFRS, ce résultat est obtenu avec un chiffre d’affaires en progression de 26,8% en un an, à 223,8 milliards de roubles (3,0 milliards d’euros), indique Aeroflot dans un rapport financier.

Le groupe a transporté 19,6 millions de passagers au 1er semestre, une hausse de 10,3% en un an liée « à une demande toujours soutenue pour les vols intérieurs et à de nouvelles routes internationales » , selon le directeur financier Shamil Kurmashov. Le volume de passagers se répartit en 11,6 millions pour les liaisons domestiques (+12,7%) et 8,0 millions pour les vols internationaux (+7,1%). Le coefficient d’occupation des sièges gagne 2,9 points de pourcentage et s’établit à 78,6%, avec une offre (en SKO) en hausse de 8,2% pour une demande (en RPK) en augmentation de 12,4%.

« Nous avons maintenu un contrôle serré des coûts d’exploitation pour compenser les effets des fluctuations des taux de change. Au cours du 1er semestre 2016, les dépenses d’exploitation ont augmenté plus lentement que les recettes » , explique aussi Shamil Kurmashov. Ainsi le revenu unitaire (RSKO) progresse de 18,9%, alors que le coût unitaire (CSKO) est en hausse de 8,6%. Par ailleurs, la facture carburant, premier poste de dépense du groupe, est restée stable, malgré une hausse de 4,6% du nombre d’heures de vol : Aeroflot a bénéficié à la fois de la baisse des prix du carburant et de la mise en place de mesures pour améliorer son efficacité énergétique.

Le groupe Aeroflot comprend les compagnies aériennes Aeroflot (basée à Moscou-Cheremtievo), Rossiya Airlines (basée à Saint-Pétersbourg, qui inclut aussi Orenair et Donavia), Aurora (Extrême-Orient), et la low-cost Pobeda (Moscou-Vnukovo).

Photo Aeroflot : Airbus A321

One thought on “Aeroflot devient bénéficiaire au premier semestre

  1. La ligne Lyon-Moscou, déjà assurée par Aéroflot dans les années 1992/1994, et réouverte le 1er juin dernier est une bonne nouvelle pour l’expansion du réseau international de Lyon-Saint-Exupéry.
    Espérons que les passagers répondront présents, et que cette liaison ne viendra pas plomber ces bons comptes !

Comments are closed.