Vueling : la grève des PNC d’Orly n’aura pas lieu

Airbus A321 et équipage de Vueling - Source : Vueling

Le SNPNC-FO, qui avait appelé les hôtesses et stewards (PNC) de Vueling basés à Paris-Orly à cesser le travail pendant cinq jours à partir de ce vendredi, a suspendu son préavis de grève, ayant obtenu l’ouverture de négociations avec la direction pour ses revendications salariales.

Le SNPNC avait déposé un préavis de grève pour la période du 26 au 30 août 2016 pour dénoncer « les conditions d’utilisation et de rémunération des PNC, depuis l’ouverture d’une base Vueling à Paris-Orly » . Il déplorait également l’absence de dialogue social avec la direction française de la low-cost espagnole.

Cependant, « après près de 8h30 de négociations dans la journée du 24 août 2016, à moins de 48heures du conflit, la Direction des Ressources Humaines s’est déplacée depuis Barcelone » , explique le syndicat dans un communiqué. « Notre Représentant a obtenu un calendrier de négociation pour mettre en œuvre un accord collectif du PNC et une revalorisation salariale. En conséquence, le SNPNC-FO suspend son préavis de grève » , ajoute-t-il.

Le SNPNC attend désormais que Vueling réponde « aux demandes légitimes des hôtesses et stewards » en matière d’amélioration des conditions de travail et de rémunération.

Vueling est l’un des principaux opérateurs à l’aéroport Paris-Orly, où elle dessert une vingtaine de destinations avec un offre de 2,4 millions de sièges pour l’été 2016.

Photo Vueling