Ryanair basera dix avions de plus en Italie

Ryanair : Boeing 737

Ryanair a annoncé mercredi un important plan d’expansion en Italie qui la verra allouer dix avions supplémentaires à ce marché en 2017. Avec cet investissement d’un milliard de dollars, la low-cost irlandaise entend croître de 10% en Italie où elle ouvrira 44 nouvelles routes.

La mesure permettra à Ryanair de transporter l’année prochaine 35 millions de passagers en Italie, 3 millions de plus que cette année, et de créer 2.250 emplois dans les aéroports italiens, selon ses chiffres.

Le plan d’expansion suit la décision du gouvernement italien de revenir sur l’augmentation de 2,5 euros d’une taxe municipale à compter du 1er septembre et d’aligner le fonctionnement des aéroports régionaux sur les règles de l’Union européenne, explique Ryanair dans un communiqué. Sans cela, « toute la croissance prévue en Italie aurait été perdue au profit d’autres aéroports européens » , affirme Michael O’Leary, le directeur exécutif de Ryanair.

Avec les dix Boeing 737-800 NG qui seront ajoutés aux bases italiennes, Ryanair ouvrira 21 nouvelles routes au départ de Rome et Milan, et 23 depuis plusieurs aéroports régionaux. De plus, la compagnie revient sur sa décision de fermer la base de Pescara en novembre et envisage de réouvrir celle d’Alghero, une fois que l’aéroport aura achevé le processus de privatisation prévu pour la fin septembre.

A ce jour, Ryanair a dévoilé quelques-unes seulement des 44 routes qui seront ouvertes, dont la ligne Rome-Lourdes qui sera lancée fin mars avec deux vols par semaine. La low-cost ajoutera aussi des liaisons Rome-Nuremberg, Bergame-Luxembourg, Bergame-Edimbourg, Bergame-Vigo, Bologne-Lisbonne, Palerme-Budapest, Milan Malpensa-Gran Canaria, par exemple.

« En ouvrant plus de 40 nouvelles routes et en investissant plus d’1 milliard de dollars dans de nouveaux appareils et de nouveaux emplois en Italie en 2017, Ryanair prévoit une croissance record de son trafic qui passera de 32 millions de passagers en 2016 à plus de 35 millions en 2017. Ces 3 millions de clients supplémentaires pourront profiter des bas prix de Ryanair et de notre programme d’amélioration des services ‘Always Getting Better’ . En parallèle, nous apportons à l’Italie des millions de nouveaux visiteurs » , souligne Michael O’Leary.

Après le vote des électeurs britanniques en faveur du Brexit, Ryanair a prévenu qu’elle ferait pivoter sa croissance sur d’autres pays européens que le Royaume-Uni.

Photo Ryanair