LATAM Airlines repousse la livraison de 14 Airbus A320neo et A350

Airbus : premier A350-900 en livrée LATAM Airlines

LATAM Airlines a repoussé la livraison de 14 Airbus A320neo et A350 prévus pour 2017-2018 dans le cadre d’un plan de réduction de ses investissements. Le groupe est impacté par un environnement économique difficile en Amérique latine, et plus particulièrement au Brésil.

Lors de la présentation de ses résultats du 2e trimestre 2016, LATAM Airlines a annoncé le 11 août avoir différé la livraison de 12 A320neo et 2 A350, représentant une réduction globale de 829 millions de dollars de ses engagements financiers pour 2017 et 2018.

En parallèle, le groupe latino-américain va accélérer le retrait d’appareils plus anciens dans les deux ans à venir, soit 5 Airbus A320, 3 A319 et 1 Boeing 777-200F supplémentaires par rapport à son plan de flotte précédent. Ceci représente une réduction de 260 millions de dollars de ses engagements.

Ces coupes « confirmées » dans le plan de flotte, pour une valeur de 1,1 milliard de dollars, sont « en ligne avec les plans précédemment annoncés de parvenir d’ici 2018 à une réduction de 2 à 3 milliards de dollars des actifs de la flotte » , précise LATAM Airlines. Le groupe compte ainsi améliorer son bilan et « créer de la souplesse pour mieux répondre aux conditions du marché au cours des années à venir » .

Conséquence de ses mesures, la flotte de LATAM Airlines va diminuer et passer de 329 avions à la fin de cette année, à 317 à la fin 2017 puis à 323 à la fin 2018.

Dans le détail, le plan de flotte prévoit maintenant 2 A320neo à fin 2016, 7 à fin 2017 et 12 à fin 2018. S’ajouteront 6 A321neo en 2018. Concernant l’A350-900, le groupe compte disposer de 7 exemplaires à la fin de l’année (contre 3 aujourd’hui). Il recevra 2 exemplaires l’année prochaine et 2 autres en 2018. Aucun A350-1000 n’est attendu dans l’intervalle.

Le groupe prévoit aussi de retirer 3 Boeing 777-300ER en 2018 pour disposer de 7 exemplaires au lieu de 10 aujourd’hui. En parallèle, les livraisons de 787-9 vont se poursuivre : la flotte passera de 12 appareils de ce type à la fin de l’année à 18 à fin 2018.

Chiffre d’affaires en baisse

Airbus : premier A320neo de LATAM Airlines

LATAM Airlines a vu son chiffre d’affaires du 2e trimestre 2016 diminuer de 12,5%, « reflet d’un faible environnement macro-économique en Amérique du Sud – en particulier au Brésil – et des dévaluations des devises latino-américaines au cours de la période« , selon son communiqué.

Néanmoins, une partie de cette baisse a été compensée par des mesures de réduction des coûts : les charges d’exploitation totales ont diminué de 12,0%. Avec ceci, le bénéfice opérationnel atteint 1,3 million de dollars pour le dernier trimestre. Mais le résultat net plonge, avec une perte de 92,1 millions de dollars au lieu d’une perte de 49,7 millions au 2e trimestre 2015.

Première concernée, la filiale brésilienne LATAM Airlines Brasil (ex-TAM Airlines) continue de s’adapter à la baisse de la demande au Brésil. Elle a réduit sa capacité de 13,7% sur les lignes intérieures par rapport au 2e trimestre 2015. A l’international, la capacité entre le Brésil et les Etats-Unis diminuera de 35% au cours de la seconde moitié de l’année 2016 par rapport à la même période de 2015.

Le groupe entend cependant renforcer son réseau « en profitant d’opportunités sur les marchés hispanophones d’Amérique du Sud » (notamment le Chili, le Pérou, l’Argentine, la Colombie et l’Equateur). Ainsi, en juillet, LATAM Airlines Chile a ouvert une liaison entre Santiago du Chili et La Paz et lancera au quatrième trimestre un vol sans escale entre Santiago du Chili et Los Angeles. En outre, LATAM Airlines Peru reliera son hub de Lima avec Barcelone d’ici la fin de l’année, et avec Cartagène en Colombie dès janvier 2017.

Pour rappel, Qatar Airways va acquérir jusqu’à 10% du capital de LATAM Airlines.

Photos : Airbus / LATAM Airlines