Air France-KLM : le trafic d’Air France recule de 4,4% en juillet

Air France et KLM - © KLM

Air France-KLM a annoncé lundi une baisse de 4,4% du nombre de passagers transportés par Air France en juillet 2016. Dans son ensemble, le groupe franco-néerlandais parvient cependant à une croissance positive de son trafic (+2,9%) le mois dernier, grâce à KLM (+6,1%) et Transavia (+23,1%).

Les résultats d’Air France-KLM de juillet 2016 subissent les effets de la grève des hôtesses et stewards d’Air France, du 28 juillet au 2 août. L’impact de ce mouvement de sept jours sur le résultat d’exploitation « est estimé à 90 millions d’euros environ » , confirme le groupe à l’occasion de la publication de ses données mensuelles. En termes de trafic, Air France et HOP! ont transporté 4,6 millions de passagers en juillet, contre 4,8 millions un an plus tôt, une baisse de 4,4%. Le coefficient d’occupation perd 1,1 point et atteint 87,2%, avec des capacités (en SKO) réduites de 3,2% pour une demande (en PKT) en recul de 4,4%.

A contrario, KLM voit son trafic progresser de 6,1% avec 2,9 millions de passagers transportés. Le coefficient d’occupation gagne 0,3 point et s’établit à 90,5%, avec une capacité en hausse de 4,2% pour une demande en augmentation de 4,6%.

Néanmoins, Air France-KLM n’est pas impacté que par la grève des hôtesses et stewards d’Air France. En dehors de ce mouvement, le groupe souligne pour son activité passage réseaux (qui exclut Transavia) une baisse de la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change de l’ordre de 5% comparée à juillet 2015, « en raison d’un déséquilibre croissant entre l’offre et la demande sur les différentes régions du réseau et d’un manque de dynamisme des flux vers la France » , après la vague d’attentats qui a débuté l’année dernière.

Transavia poursuit sa croissance, avec 1,6 million de passagers transportés en juillet, une hausse de 23% en un an. Le coefficient d’occupation des sièges baisse de 0,8 point à 91,0%, sous l’effet d’une « forte hausse de capacité attribuable à Transavia France et au développement de la base de Munich » , précise le groupe.

Dans son ensemble, Air France-KLM a transporté 9,2 millions de passagers en juillet, soit 2,9% de plus que pour le même mois de l’année dernière. Toutes compagnies confondues, le coefficient d’occupation recule de 0,5 point, à 88,8%, avec une offre en hausse de 1,0% pour une demande en progression de 0,5%.

Pour l’activité cargo, le trafic (en TKT) est en recul de -6,7% pour des capacités (en TKO) en baisse de -3,2%. Le coefficient de remplissage perd 2,1 points à 55,5%. Dans ce contexte, la recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change est en “nette baisse” comparée à juillet 2015.

Photo Air France et KLM – © KLM