ADP et Bouygues choisis pour la concession de l’aéroport de La Havane

Happypepe GNU FDL - Aeroport La Havane-Jose Marti - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Torrecontrolhabana.JPG

Le consortium constitué des sociétés Bouygues et Aéroports de Paris (ADP) a remporté l’appel d’offres pour la concession de l’aéroport de La Havane à Cuba, dont le trafic devrait se développer dans les années à venir.

Le consortium « a été choisi pour assurer la modernisation, l’agrandissement ainsi que la gestion de l’aéroport international José Marti de La Havane, dans un contexte de fort développement du trafic aérien à Cuba. Il s’agit de la première infrastructure cubaine majeure donnée en concession à un groupe étranger » , a indiqué le 5 août le secrétaire d’Etat aux Transports, Alain Vidalies, qui a salué ce « très beau succès » des deux entreprises françaises.

« Le projet de développement de l’aéroport international de la Havane prévoit notamment à court terme la rénovation, l’extension et l’exploitation des terminaux internationaux existants. Ces développements viseront à offrir dès 2020 une capacité d’accueil, à La Havane, supérieure à 10 millions de passagers par an, alors que le trafic actuel est proche de 5 millions de passagers et que les annonces d’ouverture du trafic aérien, notamment vers les Etats-Unis, laissent présager d’une croissance rapide des besoins sur la plateforme. Le projet inclut également le développement à terme de l’aérodrome de San Antonio de los Banos, à l’Ouest de la capitale » , a précisé ADP dans un communiqué.

La France et Cuba se sont rapprochées récemment : Alain Vidalies s’est rendu dans l’île en juin 2016, un déplacement qui faisait notamment suite à la visite du Président de la République à Cuba en mai 2015, ainsi qu’à celle de Raúl Castro en France en février 2016.

Un accord sur les fréquences aériennes a déjà permis « l’augmentation significative du trafic aérien » entre les deux pays, avec la Métropole et les Antilles françaises, a aussi indiqué le Ministère des affaires étrangères français dans un communiqué le 4 août.

Pour les mois qui viennent, Air France renforce ses fréquences vers La Havane cet hiver et Air Caraïbes ouvre une liaison Orly-La Havane en décembre prochain, notamment. En dehors de la capitale de Cuba, XL Airways desservira Cayo Coco, Santa Clara et Varadero à Cuba, également à partir de décembre.

L’aéroport de La Havane devrait aussi bénéficier de l’arrivée des compagnies aériennes américaines, dont huit ont été autorisées à desservir la plateforme dès cette année pour un total de 20 fréquences hebdomadaires, dans le cadre de la normalisation des relations américano-cubaines. Il s’agit de quatre compagnies de réseau (Alaska Airlines, American Airlines, Delta Air Lines, United Airlines) et de quatre low-cost (Frontier Airlines, JetBlue Airways, Southwest Airlines, Spirit Airlines), qui relieront La Havane à dix aéroports américains (Atlanta, Charlotte, Fort Lauderdale, Houston, Los Angeles, Miami, Newark, New York City, Orlando et Tampa).

Le nombre de visiteurs à Cuba est déjà en croissance de 12% cette année, par rapport à la même période de 2016.

Constitué de cinq terminaux (dont un pour le fret) et d’une piste principale, l’aéroport La Havane-José Marti est le premier de Cuba en termes de trafic passagers.

Photo Happypepe GNU FDL – Aeroport La Havane-Jose Marti