Emirates retourne à Conakry

Emirates Boeing 777-300ER photographed on August 17, 2015 from Wolfe Air Aviation's Lear 25B.

Deux ans après avoir suspendu la desserte de la capitale guinéenne, Emirates Airline retournera à Conakry dès la fin octobre, en conjonction avec son vol vers Dakar.

A compter du 30 octobre 2016, Emirates reliera son hub de Dubai-International et l’aéroport de Conakry à raison de quatre fréquences par semaine en Boeing 777-300ER de 360 sièges (8 en Première, 42 en Affaires et 310 en Economie).

Les vols sont programmés selon un itinéraire triangulaire via Dakar le mardi (EK797) ainsi que les mercredi, vendredi et dimanche (EK795). Ce dernier quitte Dubai à 07h25 pour arriver à Conakry à 13h40 et en repartir à 15h10 avec une arrivée à Dakar à 16h35. Le vol retour quitte la capitale sénégalaise à 18h05 pour arriver à Dubai à 07h35 le lendemain.

Emirates a ouvert la route Dubai-Conakry-Dakar-Dubai en octobre 2013 avant de suspendre en août 2014 l’escale dans la capitale de la Guinée, alors frappée par l’épidémie du virus Ebola. Elle est sans concurrence directe aussi bien vers Conakry que Dakar et reste la seule compagnie du Golfe et du Moyen-Orient à desservir les deux villes.

Selon le communiqué d’Emirates, les principales destinations demandées par les voyageurs au départ de la Guinée comprennent, outre Dubai, l’Arabie Saoudite, la Chine, la Thaïlande, la Corée du Sud, l’Indonésie et l’Inde. Conakry devient sa 28e destination en Afrique sur un réseau qui en compte plus de 150 dans le monde.

Le service vers Dakar, avec quatre vols par semaine, est exploité en Boeing 777-300ER depuis ce 2 août, en remplacement d’un A340-300.

Photo Emirates : Boeing 777-300ER