Iberia se pose de nouveau à Johannesburg

Iberia : Airbus A3330 sur la piste

Quatre ans après l’avoir suspendue, Iberia a repris lundi sa liaison entre Madrid et Johannesburg, une inauguration qui s’accompagne d’un nouveau partage de code avec Comair pour permettre aux passagers de continuer leur vol en Afrique du Sud, en Namibie et au Zimbabwe.

Depuis ce 1er août, Iberia relie son hub de Madrid Barajas et l’aéroport Johannesburg O.R. Tambo à raison de trois rotations par semaine. Les vols sont opérés en Airbus A330-300 de 278 sièges (36 en classe Affaires et 242 en classe Economie) équipés de nouvelles cabines et d’une connexion à Internet par réseau Wi-Fi.

Les départs de Madrid sont programmés les lundis, jeudis et vendredis à 23h45 (arrivée le lendemain à 09h55), les retours depuis Johannesburg s’effectuant les mardis, vendredis et samedis à 20h15 (arrivée le lendemain à 06h35).

Iberia est sans concurrence directe sur cette ligne qu’elle a suspendue en 2012 dans le cadre d’un sévère plan de restructuration. Elle était alors déficitaire. La ligne était assurée à l’époque également à raison de trois vols par semaine, en Airbus A340-300. Avec cette réouverture, la compagnie marque son retour sur toutes les destinations suspendues lors de ses années noires.

Depuis 2014 et son retour au bénéfice, le groupe Iberia est en effet retourné sur une vingtaine de destinations, notamment, pour le long-courrier, Saint Domingue, Montevideo, La Havane, Cali, Medellin, San Juan de Puerto Rico et donc Johannesburg.

La capitale économique de l’Afrique du Sud devient la huitième destination d’Iberia sur le continent africain, après Alger, Oran, Malabo, Casablanca, Marrakech, Tanger, et Dakar.

En parallèle à cette réouverture, Iberia a signé un accord de partage de codes avec la compagnie sud-africaine Comair (franchise de British Airways), facilitant les correspondances à Johannesburg vers Le Cap, Port Elizabeth et Durban en Afrique du Sud; Windhoek en Namibie ; ainsi que Victoria Falls et Harare au Zimbabwe.

Membre de l’alliance Oneworld et détenue par International Airlines Group (IAG), également propriétaire de British Airways, Vueling et Aer Lingus, Iberia poursuit en ce moment l’expansion de son réseau long-courrier. En octobre, elle inaugurera un service vers Tokyo-Narita. Elle a renforcé son offre notamment vers Lima au Pérou cet été, ou encore vers Boston dont la desserte est prolongée jusqu’en décembre au lieu d’octobre.

En parallèle, la compagnie a suspendu récemment Istanbul-Ataturk, Lagos, Accra et Luanda, en raison d’une baisse de la demande sur ces marchés devenus difficiles.

Photo Iberia : Airbus A3330