La grève d’Air France fait au moins un heureux : Wijet

Wijet : Cessna Citation Mustang

La compagnie de taxi-jet française Wijet indique que son activité a progressé de plus de 20% ces derniers jours, du fait de la grève d’une semaine des hôtesses et stewards d’Air France.

Wijet voit traditionnellement son activité progresser de 50% durant la saison estivale, par rapport à l’activité du reste de l’année. Mais « le contexte de grève chez Air France renforce encore l’activité d’une hausse de 21% ces derniers jours » , a noté Corentin Denoeud, Président Directeur-Général de Wijet.

« Les demandes proviennent de clients craignant de ne pouvoir respecter leurs engagements professionnels mais aussi de ceux qui redoutent de ne pouvoir partir en vacances. A cet égard, nous bénéficions d’une recrudescence de demandes à destination ou au départ de notre nouvelle base saisonnière de Nice, qui vient en complément de celle de Cannes » , précise le PDG.

La jeune société créée en 2009 se décrit comme une « compagnie aérienne de nouvelle génération » et propose de prendre un jet « avec la même simplicité qu’un taxi » . Le tarif est unique quels que soient l’heure ou le jour du vol, soit 2.400 euros l’heure de vol. Ainsi, l’aller-retour Paris-Genève revient à 600 euros par personne pour 4 passagers. Les vols sont effectués en biréacteur Citation Mustang de 4 places, dont la maintenance est assurée par Cessna. « Fini les complications tarifaires, les formalités d’enregistrement, les transits, les pertes de temps : place à un service de qualité faisant rimer efficacité et sécurité« , résume la compagnie.

A noter, Wijet est une des rares compagnies de jets privés à desservir en été le petit aéroport de La Môle situé à quelques minutes seulement du port de Saint-Tropez. La compagnie dispose aussi d’une base à l’aéroport de Cannes-Mandelieu et depuis le début du mois de juin 2016, elle a ouvert la base de l’aéroport de Nice-Côte d’Azur.

A ces bases saisonnières, s’ajoutent 3 bases en France (Paris, Bordeaux, Lyon) et 3 en dehors des frontières françaises (Bruxelles, Luxembourg, Genève). « D’autres bases européennes vont ouvrir prochainement permettant d’élargir le maillage européen » , assure la compagnie. Actuellement, Wijet clôture une levée de fond de 15 millions d’euros qui lui permettront de développer sa flotte jusqu’à 20 avions d’ici 2 ans.

Elle est aussi le partenaire exclusif d’Air France depuis juillet 2014 pour l’acheminement des passagers La Première depuis et vers l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle en connexion avec un vol long-courrier.

Photo Wijet : Cessna Citation Mustang