JetBlue commande 30 Airbus A321 supplémentaires

Airbus / Airwind / J. Darcy : premier vol du premier A321 à Mobile, destiné à JetBlue Airways

La compagnie américaine JetBlue Airways commande à Airbus trente A321 ceo et neo supplémentaires qui lui serviront notamment à renforcer son service premium Mint.

Annoncé le 26 juillet 2016, cet accord prévoit que JetBlue reçoive 15 A321 supplémentaires à partir de 2017 et 15 A321neo supplémentaires à partir de 2020. L’option de motorisation pour cet appareil n’a pas été spécifiée.

De plus, dès 2019, la compagnie a la possibilité de configurer ses A321neo en A321LR, la version à rayon d’action allongé de l’A321neo. L’appareil lui permettrait de lancer ses premiers vols transatlantiques comme le suggère une infographie (ci-dessous).

Robin Hayes, le directeur exécutif de JetBlue, indique que la compagnie a l’intention de déployer un grand nombre de ces A321 additionnels, « un appareil incroyable » , pour « étendre son service Mint et sa présence sur la côte Ouest » des Etats-Unis.

Airbus souligne que nombre d’A321 qui seront livrés à JetBlue seront produits dans sa nouvelle usine de Mobile en Alabama (Etats-Unis). C’est d’ailleurs JetBlue qui a reçu en avril dernier le tout premier appareil qui y a été assemblé. « Lorsque nous avons décidé de construire une ligne d’assemblage aux États-Unis, nous l’avons fait pour répondre à la demande croissante de nos clients américains » , explique John Leahy, le chef des ventes d’Airbus. « La famille A320 est un leader mondial sur le marché et elle a rencontré un grand succès particulièrement aux États-Unis en raison de son économie, de son efficacité et de son confort » , ajoute-t-il.

JetBlue est une bonne cliente d’Airbus : elle opère aujourd’hui 160 appareils de la famille A320 (130 A320 et 30 A321). Avec l’annonce de ce jour, son carnet de commandes auprès de l’avionneur européen comprend 116 avions, soit 25 A320neo, 31 A321ceo, et 60 A321neo.

Le service Mint permet à JetBlue de se différencier de la concurrence. Dans cette configuration, ses A321 accueillent seulement 159 passagers au lieu de 200 pour ses autres appareils de ce type. La classe Affaires reçoit des sièges se transformant en lits, des écrans de quinze pouces et un service attentionné. Des collations sont proposées en libre-service dans un espace dédié (Marketplace). Le personnel de cabine a reçu une formation particulière. Tous les sièges sont équipés de prises électriques et une connectivité Wi-Fi est disponible pour l’ensemble des passagers.

Lancé en 2014 sur les liaisons transcontinentales au départ de New York-JFK vers Los Angeles et San Francisco, le service Mint a été étendu à Boston. Il est actuellement en cours de déploiement vers les Caraïbes (Aruba, Sainte-Lucie et Saint-Martin). Fort de son « succès« , JetBlue a annoncé en avril dernier qu’il serait progressivement déployé sur sept nouvelles lignes entre le 1er trimestre 2017 et 2018 (Fort Lauderdale-Los Angeles; Fort Lauderdale-San Francisco; Las Vegas-New York JFK; San Diego-New York JFK; San Diego-Boston; Seattle-New York; et Seattle-Boston).

JetBlue doit recevoir 14 A321 Mint durant l’année 2017 pour disposer de 31 appareils dans cette configuration à la fin de l’année prochaine. Au total, elle prévoit d’exploiter 123 A321 d’ici 2023.

JetBlue_Mint

Photo Airbus / Airwind / J. Darcy : premier vol du premier A321 à Mobile, destiné à JetBlue Airways