MH370 : le pilote aurait simulé chez lui un vol sans retour vers le Sud de l’océan Indien

Boeing 777-200ER (9M-MRO) de Malaysia Airlines - MH370 - Source Jordan Vuong CC BY-SA 2.0

Selon le New York magazine, le pilote aux commandes du vol MH370 aurait effectué sur son simulateur de vol personnel un trajet sans retour vers le Sud de l’océan Indien dans les semaines qui ont précédé la disparition de l’avion, attestant la version d’un acte suicidaire et criminel prémédité.

Le New York Magazine a divulgué cette information le 22 juillet 2016 en disant avoir eu connaissance d’un document confidentiel. Il « montre que le commandant de l’avion, Zaharie Ahmad Shah, a effectué une simulation de vol vers les confins du Sud de l’océan Indien, moins d’un mois avant que l’avion ne disparaisse dans des circonstances étrangement similaires » , explique le magazine.

La Malaisie aurait remis au FBI les disques durs retrouvés au domicile du pilote. Le FBI serait parvenu à récupérer des données effacées du programme Microsoft Flight Simulator X. « Nous avons trouvé une trajectoire de vol, parmi de nombreuses autres, qui conduit au Sud de l’océan Indien, un élément qui pourrait être intéressant » , indique le document.

La trajectoire de vol présente des similitudes avec le vol MH370 tel qu’il a été reconstitué : le vol quitte Kuala Lumpur, se dirige vers le Nord-Ouest en direction du détroit de Malacca, puis tourne à gauche avant de se diriger vers le Sud de l’océan Indien. Cependant, il finit sa course à environ 900 miles (1.450 kilomètres) de la zone estimée du crash.

Cette information serait accablante pour le pilote, qui a commis « un crime de masse prémédité avec son suicide » , et pour la Malaisie, qui « l’a caché » , accuse le New York magazine.

Le vol MH370 a disparu le 8 mars 2014 alors qu’il effectuait la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin avec 239 personnes à bord. L’Australie, la Chine et la Malaisie ont confirmé le 22 juillet que les opérations pour retrouver l’épave du Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines dans le Sud de l’océan Indien, si elles continuent de ne rien donner, seront suspendues lorsque la zone des recherches aura été complètement explorée.

Photo Boeing 777-200ER (9M-MRO) de Malaysia Airlines – Source Jordan Vuong CC BY-SA 2.0