Air France se prépare à la grève « irresponsable » des hôtesses et stewards

Boeing 777-300ER d'Air France à l'aéroport Paris Charles de Gaulle - Source Air France

Le PDG d’Air France, Frédéric Gagey, a qualifié vendredi soir « d’irresponsable » le maintien de l’appel à la grève par deux syndicats représentatifs des PNC (hôtesses et stewards) pour la période du 27 juillet au 2 août prochains. La compagnie s’attend à des perturbations en plein chassé-croisé estival et prend des mesures commerciales pour ses clients.

Alors qu’elle négocie le renouvellement de l’accord collectif PNC qui expire en octobre, Air France a estimé dans un communiqué vendredi soir qu’elle a répondu « pour une large part » aux demandes formulées par les organisations syndicales représentatives. L’UNAC a d’ailleurs reporté son préavis de grève il y a plusieurs jours. Mais l’UNSA-PNC et le SNPNC-FO l’ont maintenu, jugeant les ultimes propositions insuffisantes en termes de durée et de conditions de travail.

« La direction d’Air France est allée aussi loin que possible dans le dialogue social, dans un esprit de compromis et de responsabilité au regard de l’avenir de la compagnie et de tous ses salariés » , a affirmé le 22 juillet au soir Frédéric Gagey.

« L’appel à une grève est irresponsable dans ce contexte et dans la période la plus pénalisante qui soit pour nos clients » , a ajouté le PDG.

Air France s’attend à des perturbations, mais a prévenu qu’il est encore « trop tôt » pour connaître les conséquences précises de ce mouvement sur le programme des vols. Sur la base de l’application de la loi Diard qui oblige les grévistes à se déclarer individuellement 48 heures à l’avance, elle sera en mesure de prévenir ses clients « 24 heures avant leur départ » .

La compagnie se dit « mobilisée » pour assurer la majorité de son programme long-courrier durant la grève. Néanmoins, elle s’attend à ce que les perturbations soient « plus marquées » sur le court et moyen-courrier. Les vols sous numéro Air France opérés par un avion d’une autre compagnie, dont HOP!, KLM et Delta, ainsi que les vols Transavia ne sont pas concernés par ce mouvement.

Les passagers qui ont communiqué leurs coordonnées seront prévenus en cas de perturbations par le service AF Connect. La compagnie invite ses clients à s’assurer du statut de leur vol avant de se rendre à l’aéroport, une démarche à accomplir sur son site internet.

En parallèle, Air France prend des mesures commerciales en offrant la possibilité à ses clients ayant réservé un vol entre le 27 juillet et le 02 août 2016 de modifier leur voyage que le vol soit annulé ou non. Ils peuvent dès maintenant et sans frais anticiper leur départ du 23 au 26 juillet 2016 ou le reporter entre le 03 et le 12 août 2016 inclus. Il leur est également possible d’annuler leur voyage et d’obtenir un avoir non remboursable valable un an sur Air France, KLM et Hop!.

Photo Air France

3 thoughts on “Air France se prépare à la grève « irresponsable » des hôtesses et stewards

    • Tout à fait !
      Ridicule et lamentable !
      A quand une interdiction du droit de grève ?
      S’ils ne sont pas content, qu’ils démissionnent !

Comments are closed.