MH370 : les recherches seront bien suspendues

Fugro / ATSB / JAAC : drone servant aux recherches du MH370

Les ministres des Transports malaisien, australien et chinois ont confirmé vendredi que les opérations pour retrouver l’épave du vol MH370 de Malaysia Airlines seront suspendues lorsque la zone des recherches aura été complètement explorée, a annoncé le Joint Agency Co-ordination Centre (JAAC) le 22 juillet.

C’est ainsi que se profile la fin des recherches dans l’océan Indien pour retrouver le Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines, disparu il y a plus de deux ans. A ce jour, les opérations ont couvert plus de 110.000 des 120.000 kilomètres carrés de fonds marins identifiés comme zone la plus probable où reposerait l’appareil. « Avec moins de 10.000 kilomètres carrés restant à explorer, les chances de retrouver l’avion s’amenuisent » , estime le JAAC.

Au cours des derniers mois, plusieurs débris ont été récupérés sur les côtes sud-ouest de l’océan Indien. Ils ont été identifiés soit « avec certitude » , soit « avec une forte probabilité » comme provenant du 777 de Malaysia Airlines. « Tout en reconnaissant l’importance de ces débris, les ministres notent qu’aucun n’a fourni d’informations concrètes sur la localisation de l’appareil » , rappelle le JAAC.

Cependant, il précise que les trois ministres sont convenus de reprendre les opérations de recherche « dans l’éventualité où apparaitraient de nouvelles informations pouvant être utilisées pour identifier la localisation » de l’appareil.

« La suspension ne veut pas dire la fin des recherches. Les ministres réitèrent que l’aspiration à localiser le vol MH370 n’est pas abandonnée » , conclut le communiqué.

Le vol MH370 a disparu le 08 mars 2014 alors qu’il effectuait la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin avec 239 personnes à bord. Sa disparition n’a pas été expliquée.

Photo Fugro / ATSB / JAAC : drone servant aux recherches du MH370