KLM ne veut plus qu’un seul chef de cabine sur long-courrier

Premier Boeing 787-9 Dreamliner de KLM - Source : KLM / Patrick Kop et Desril Santoso Teguh

KLM Royal Dutch Airlines veut passer à un seul chef de cabine à bord de ses vols long-courriers au lieu de deux actuellement, expliquant qu’il s’agit d’améliorer le service aux passagers ainsi que l’efficacité.

Parmi les 9.000 hôtesses et stewards employés par la compagnie, environ 1.500 sont chefs de cabine, un grade qui s’obtient après plusieurs années d’expérience avec à la clé une rémunération plus élevée. A la différence des autres personnels de bord, les chefs de cabine sont moins impliqués dans le service direct aux passagers, notamment pour la distribution des repas et boissons. Ils assurent également des tâches de management auprès des hôtesses et stewards.

Les vols intercontinentaux comprennent aujourd’hui deux chefs de cabine et KLM n’en veut plus qu’un seul, a annoncé la filiale néerlandaise du groupe Air France-KLM le 19 juillet. « KLM a besoin d’évoluer pour mieux répondre aux souhaits des clients et devenir plus efficace. Il est important que le personnel de cabine fasse partie de cette évolution » , explique son communiqué.

La nouvelle façon de déployer le personnel de cabine permettrait que « plus de membres d’équipage offrent des services directs aux passagers » et comprendrait « moins de tâches de contrôle » . Le nombre de membres d’équipage à bord resterait le même qu’aujourd’hui, précise KLM.

Le calendrier pour passer à cette nouvelle organisation du travail n’a pas encore été fixé. Cependant le projet a été présenté la semaine dernière au personnel.

Le principal syndicat néerlandais d’hôtesses et stewards VNC a accueilli négativement les plans de KLM, en s’inquiétant d’une possible dégradations des conditions de travail. Selon la presse néerlandaise, le syndicat refuse même d’en discuter tant qu’un litige avec la direction de la compagnie, portant sur les pensions de retraite, n’aura pas été réglé.

Par ailleurs, KLM a aussi du fil à retordre avec son personnel au sol. Les négociations avec leurs syndicats ont pris fin lundi soir sans qu’un accord ne soit trouvé pour une nouvelle convention collective. KLM a tout de même présenté in fine un ensemble de propositions, « dernière tentative pour parvenir à un accord » , selon un communiqué. Il s’agit selon elle d’un projet « équilibré » qui « assurera la croissance et donc l’emploi » , « conforme aux objectifs du plan Perform2020, tout en répondant aux souhaits des différents syndicats » . Ces derniers ont accepté de présenter le projet à leurs membres.

Photo premier Boeing 787-9 Dreamliner de KLM – Source : KLM / Patrick Kop et Desril Santoso Teguh

4 thoughts on “KLM ne veut plus qu’un seul chef de cabine sur long-courrier

  1. Non mais c’est un gag? Ils retirent une personne pour améliorer l’efficacité et le service aux passagers…je rêve ou ils se foutent du monde?

    • Je crois que c’est plutot remplacer CC, qui est est plus dans le managerial que le servir les client, par une hotesse/steward qui servent les clients. KLM veut plus de personnes « hands on » que de superviseur

      • C’est dans l’article, même nombre de personnes au service mais un cc en moins, il est pas question de le remplacer par une personne « hands on »…
        Donc une personne en moins et donc moins de disponibilités pour les passagers.

        • « Le nombre de membres d’équipage à bord resterait le même qu’aujourd’hui »
          C’est quand meme assez clair non?

Comments are closed.