Turkish Airlines de nouveau autorisée aux Etats-Unis

Boeing 777-300ER de Turkish Airlines - CC BY-SA 2.0 Wikimedia / Andy Mitchell

La Federal Aviation Administration (FAA) a levé lundi toutes les restrictions de vols entre les Etats-Unis et la Turquie qu’elle avait imposées après la tentative de coup d’Etat dans ce pays. Turkish Airlines peut ainsi reprendre ses services vers le territoire américain.

« La FAA a levé toutes les restrictions de vols à destination et en provenance de la Turquie à 13h45 (heure de Washington) le 18 juillet 2016« , a fait savoir l’agence fédérale américaine dans un bref communiqué.

Après la tentative de coup d’Etat en Turquie le 15 juillet, la FAA avait publié un NOTAM (avis aux navigateurs) interdisant à tout appareil au départ de la Turquie, quel que soit son pays d’immatriculation, de se rendre aux Etats-Unis, y compris via un pays tiers. De plus tous les appareils enregistrés aux Etats-Unis, que ce soit pour des vols commerciaux ou privés, n’étaient plus autorisés à se rendre en Turquie.

La mesure avait entrainé l’annulation par Turkish Airlines de tous ses vols vers les Etats-Unis les 16,17 et 18 juillet. Les restrictions levées, la compagnie a indiqué qu’elle reprenait dès le 19 juillet l’ensemble de son programme vers les Etats-Unis. L’enjeu était important pour Turkish Airlines qui dessert neuf destinations dans le pays au départ d’Istanbul-Ataturk : New York-JFK avec trois fréquences quotidiennes et Los Angeles avec deux vols par jour, ainsi qu’Atlanta, Boston, Chicago-O’Hare, Houston, Miami, San Francisco et Washington-Dulles à raison d’un vol quotidien chacune. Le premier vol a été opéré ce mardi matin à destination de New York-JFK (vol TK3 quittant Istanbul à 06h45).

Les restrictions de la FAA étaient sans effet sur les compagnies aériennes américaines, puisqu’aucune ne dessert la Turquie. Delta Air Lines a bien envisagé d’ouvrir une liaison vers Istanbul à partir de mai 2016, mais y a finalement renoncé un mois plus tôt.

Reste à voir les conséquences des récents événements de Turquie sur Turkish Airlines. Selon les derniers chiffres qu’elle a publiés (le 14 juillet), l’impact en termes de trafic semble pour l’instant limité  : la compagnie turque a transporté 30,1 millions de passagers sur les six premiers mois de l’année 2016, en hausse de 5,5% par rapport au premier semestre 2015. Néanmoins, son coefficient d’occupation perd 3,9 points et atteint 73,7%. Le nombre de passagers voyageant en classe Affaires à l’international est en baisse de 5,2%. Le nombre de voyageurs en transit international à international est en hausse de 18,5% sur la période.

Photo Boeing 777-300ER de Turkish Airlines – CC BY-SA 2.0 Wikimedia / Andy Mitchell