Rome-Fiumicino : faute de véhicule, un push-back effectué « à la main »

capture d'écran Youtube

Faute de véhicule disponible, un appareil d’Iberia au départ de Rome-Fiumicino a été repoussé à la main dimanche par du personnel au sol. L’aéroport sanctionne la société Aviapartner qui était chargée de la manoeuvre.

L’appareil en question, un CRJ 900 d’Iberia opéré par Air Nostrum, était sur le tarmac de Rome-Fiumicino. Il attendait patiemment d’être repoussé pour effectuer le vol IB8415 du 17 juillet à destination de Vigo en Espagne. Les passagers étaient à bord, les valises en soute. Aucun véhicule n’étant disponible pour déplacer l’appareil, le repoussage a finalement été effectué à la main par une équipe de 10 à 15 personnes sous la responsabilité de la société d’assistance au sol Aviapartner.

Cette société, « qui a effectué le repoussage par du personnel dédié à l’avion au lieu d’utiliser ses propres moyens (push-back), est en fait responsable de la violation des procédures prévues par les règlements de l’aéroport pour déplacer les aéronefs et les véhicules en zone contrôlée (airside) » , s’est indigné le lendemain Aeroporti di Roma (ADR) dans un communiqué.

ADR a « immédiatement imposé la sanction financière maximale à la société Aviapartner pour ses méthodes de gestion du vol d’Iberia à destination de Vigo » , a précisé l’exploitant des plateformes romaines.

Au total, le vol a quitté Rome avec 90 minutes de retard pour se poser à Vigo environ une heure après l’horaire prévu. Le nombre de passagers à bord n’a pas été indiqué.

Une vidéo du « repoussage manuel » a été publiée par la chaine de télévision OstiaTV.

Photo capture d’écran Youtube

 

One thought on “Rome-Fiumicino : faute de véhicule, un push-back effectué « à la main »

  1. Une vrai tempête dans un verre d’eau… Il n’y a absolument aucun danger dans cette manoeuvre même si elle n’est pas « conforme aux procédures ».

    Mais ils auraient dû attendre d’avoir le matériel à disposition…

Comments are closed.