Farnborough 2016 : CFM International signe pour 8,2 milliards de contrats

Moteur LEAP - © CFM

Le consortium CFM International a indiqué avoir signé, lors de l’édition 2016 du salon aéronautique de Farnborough qui vient de se terminer, des commandes, des engagements et des accords de services à long terme pour un total de 565 moteurs CFM56 et LEAP représentant une valeur de 8,2 milliards de dollars.

Dans un communiqué, le motoriste franco-américain précise qu’avec ceci, il dépasse désormais le cap des 11.100 commandes et engagements pour le moteur LEAP, destiné notamment aux monocouloirs Airbus A320neo et Boeing 737 MAX. Un chiffre « incroyable » , atteint « avant même que nous ayons livré un moteur à notre premier client » , selon Jean-Paul Ebanga, président-directeur général de CFM International.

Le premier appareil de série équipé d’un moteur LEAP devrait être un A320neo remis à la low-cost turque Pegasus Airlines. Mais la livraison, prévue initialement pour le 19 juillet, a été retardée en raison de la tentative de coup d’Etat en Turquie cette semaine.

Quant au moteur CFM56, toujours produit notamment pour les Airbus A320ceo, « nous venons de réaliser notre 30.000e exemplaire et le carnet de commandes en comprend 2.900 restant à livrer » , a indiqué Jean-Paul Ebanga. Ce moteur « continue de se vendre très bien » , selon CFM.

Parmi les contrats engrangés cette semaine à Farnborough, le motoriste souligne ceux conclus avec :

  • AirAsia : 200 moteurs LEAP-1A;
  • Air Europa : 40 moteurs LEAP-1B, avec un contrat de services à long terme;
  • Asiana : 50 moteurs LEAP-1A, avec un contrat de services à long terme;
  • AWAS : 20 moteurs CFM56-5B;
  • CALC : 40 moteurs CFM56-5B;
  • Standard Chartered Bank : 20 moteurs CFM56-7B;
  • TAP Portugal : 83 moteurs LEAP-1A;
  • TUI Group : 20 moteurs LEAP-1B;
  • UK Royal Navy : 18 moteurs CFM56-7B pour les avions militaires P-8A
  • WOW air : 8 moteurs CFM56-5B; en outre, la low-cost norvégienne a choisi le LEAP-1A pour alimenter trois A320/A321neo pris en leasing.

A cela s’ajoutent des accords avec des clients restant anonymes.

CFM International est une co-entreprise entre les sociétés française SNECMA (Safran) et américaine General Electric.

Photo moteur LEAP – © CFM