Airbus finalise une commande de 62 A320neo pour Avianca Brasil

Airbus : A320neo d'Avianca Brasil

Airbus a annoncé le 13 juillet qu’il a finalisé une commande avec la holding Synergy Aerospace Corporation pour sa filiale Avianca Brasil, portant sur 62 A320neo.

Annoncé lors du salon aéronautique de Farnborough, ce contrat confirme un protocole d’accord signé en juin 2015 et représente une valeur théorique de 6,6 milliards de dollars au prix catalogue. Les 62 A320neo « formeront la base du renouvellement de la flotte et de la stratégie de croissance d’Avianca Brasil. Ils marquent également le cap des 1.000 Airbus vendus en Amérique latine » , a indiqué l’avionneur européen dans un communiqué.

« Ces A320neo permettront à Avianca Brasil de progresser vers la croissance et la modernisation de sa flotte de manière rentable et durable, tout en améliorant l’expérience des passagers » , a souligné Alex Bialer, président du conseil de Synergy Group.

Si le ralentissement de l’économie fait actuellement chuter le trafic intérieur du Brésil, celui-ci « devrait presque tripler d’ici 2034 » , a rappelé John Leahy, le chef des ventes d’Airbus. Ainsi le Brésil devrait compter parmi les 10 pays enregistrant la plus forte croissance de leur trafic dans les 20 prochaines années. « Ces A320neo permettront à Avianca Brasil de capitaliser sur cette croissance et d’offrir des performances améliorées sur des aéroports difficiles tels que celui de Santos Dumont à Rio de Janeiro » , a ajouté John Leahy. Airbus propose en effet une option sur l’A320neo dénommée SHARP (Short Airfield Package) qui améliore les performances de l’avion à l’atterrissage et au décollage, pour faciliter les opérations sur piste courte.

Synergy, qui est l’actionnaire majoritaire d’Avianca en Colombie et seul propriétaire d’Avianca Brasil, est devenu client d’Airbus en 2007 avec une commande de 10 A350. Il a également commandé 20 avions de la famille A320, six A330-200 passagers et un A330-200 Freighter. Aujourd’hui, Avianca Brasil exploite 40 appareils de la famille A320 et un A330 Freighter.

Avec cette nouvelle commande de Synergy, Airbus étend sa présence en Amérique latine, un marché où le trafic intra-régional et national devrait croître au rythme de 5,3% par an dans les 20 prochaines années, soit plus vite que la moyenne mondiale. « Les avions monocouloirs sont la cheville ouvrière de l’Amérique latine, et l’A320neo jouera un rôle clé » , a estimé Airbus. Dans cette région, l’appareil enregistre 410 commandes fermes plus 58 engagements avec les sociétés de leasing provenant de sept clients. Avec ceci, Airbus dit détenir près de 70% des commandes de  monocouloirs de nouvelle génération en Amérique latine.

Plus largement, Airbus ne cesse de marquer des points en Amérique latine et aux Caraïbes, où sa flotte d’avions en service a triplé au cours des dix dernières années.

Photo Airbus : A320neo d’Avianca Brasil