Air France va installer de nouveaux systèmes de sécurité sur ses Airbus A320 et A330

Airbus A330 d'Air France à Paris Charles de Gaulle - © Air France

Air France a décidé d’installer en retrofit le système de prévention de sortie de piste ROPS (Runway Overrun Prevention System) et le TCAS couplé au Pilote Automatique / Directeur de Vol (AP/FD TCAS) sur ses plus de 115 appareils de la famille A320 et ses 15 A330-200, a annoncé Airbus lors du salon aéronautique de Farnborough.

Selon un communiqué d’Airbus le 12 juillet, le ROPS est un système d’alerte innovant basé sur les performances, conçu pour éviter les sorties de piste, l’une des causes les plus fréquentes d’accidents d’avions à ce jour. L’AP/FD TCAS est un système d’optimisation de la sécurité qui permet aux pilotes d’effectuer les manoeuvres d’évitement du trafic indiquées par le « Resolution Advisory » (Avis de résolution) du TCAS, avec le Pilote Automatique (AP) ou le Directeur de Vol (FD) engagé. « Ce système permettra d’optimiser la sécurité de la flotte d’Air France » , a indiqué Airbus.

« Nous sommes convaincus que le système ROPS, grâce à sa technologie en temps réel basée sur l’énergie cinétique, est la meilleure solution disponible à ce jour pour la prévention des sorties de piste. Cette technologie optimisera considérablement la sécurité de l’aviation, comme l’a fait l’EGPWS lors de son introduction » , a souligné Gilles Laurent, Directeur général adjoint en charge des opérations aériennes chez Air France.

« Grâce la simplification des manoeuvres de ‘Resolution Advisory’ , l’AP/FD TCAS contribuera à accroître l’efficacité de la résolution TCAS dans un espace aérien très fréquenté » , a-t-il ajouté

Système propriétaire d’Airbus, le ROPS, certifié par l’EASA européenne, la FAA américaine et la CAAC chinoise, est installé aujourd’hui sur environ 430 appareils, dont des A320, A350 et A380. « Le choix de ce système par les opérateurs, portant sur quelque 1.500 appareils à livrer, témoigne de la nécessité d’introduire de nouvelles technologies au niveau du poste de pilotage en vue d’optimiser la sécurité des atterrissages » , a estimé Airbus.

L’adoption de ROPS par les compagnies aériennes leur permet de bénéficier d’une assurance complémentaire et d’optimiser ainsi leurs coûts d’assurance.

Photo Airbus A330 d’Air France à Paris Charles de Gaulle – © Air France