Air France-KLM : +1% en juin malgré la grève des pilotes d’Air France

Air France et KLM - © KLM

Air France-KLM a annoncé vendredi qu’il a transporté 8,3 millions de passagers en juin 2016, soit une croissance de 1,0% par rapport à un an plus tôt. En essayant essuyé une grève de quatre jours des pilotes d’Air France, le groupe sauve la mise grâce à KLM et Transavia.

Le mouvement des pilotes d’Air France du 11 au 14 juin 2016 affecte sensiblement les résultats de la compagnie le mois dernier. Selon les données publiées le 8 juillet, Air France et HOP! ont transporté en juin 4,3 millions de passagers, soit 200.000 de moins qu’en juin 2015 – une baisse de 5,6% en un an. Tous les indicateurs sont au rouge. Le coefficient d’occupation recule de 2,5 points de pourcentage, à 83,1%. Le trafic passagers diminue aussi bien sur long-courrier (-6,1%) que sur court et moyen-courrier (-5,4%). Sur le plan financier, Air France-KLM estime l’impact de la grève des pilotes d’Air France sur le résultat d’exploitation « à environ 40 millions d’euros » , selon le communiqué.

En ligne avec les mois précédents, KLM continue sa progression en juin. Elle a transporté 2,6 millions de passagers, soit une hausse de 4,7% en un an. A 88,2%, le coefficient d’occupation est stable (+0,2 point). Le trafic long-courrier est en légère baisse (-0,5%) mais le court et moyen-courrier est en forte hausse (+7,4%). La compagnie néerlandaise a ouvert de nombreuses lignes en Europe depuis le début de la saison été.

Air France-KLM souligne que son activité réseau (représentée par Air France, KLM et HOP!) enregistre une baisse d’environ 5% de la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO), hors change et hors éléments exceptionnels « en raison d’un déséquilibre croissant entre l’offre et la demande sur les différentes régions du réseau et d’un affaiblissement des flux vers la France » .

L’activité low-cost, représentée par Transavia, a transporté 1,3 million de passagers le mois dernier, un bond de 19,1% par rapport à juin 2015. Le groupe note une « forte hausse de capacité attribuable à Transavia France et au développement de la base de Munich » . Le coefficient d’occupation baisse de 1,8 point, et atteint 88,9%.

Pour l’activité cargo, le trafic est en recul de -9,4% pour des capacités en baisse de -4,9%. Le coefficient de remplissage perd 2,8 point à 57,2%. Dans ce contexte, la recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change est en “nette baisse” comparée à juin 2015.

Photo KLM 

Laissez un commentaire