Trafic passagers : les cinq premières compagnies aériennes mondiales en 2015 (IATA)

Airbus A321 d' American Airlines - © American Airlines

En termes de trafic passagers, trois des cinq premières compagnies aériennes dans le monde en 2015 sont américaines, une est chinoise et l’autre européenne. Parmi celles-ci, deux fonctionnent sur le modèle low-cost, selon l’étude annuelle de l’Association internationale des transporteurs aériens (IATA).

Les données publiées par l’IATA le 5 juillet placent American Airlines comme première compagnies aérienne mondiale, avec 146,5 millions de passagers transportés en 2015, en tenant compte du trafic de US Airways avec laquelle elle a complètement fusionné en cours d’année. Suivent dans l’ordre, la low-cost Southwest Airlines, avec 144,6 millions de passagers; Delta Air Lines, avec 138,8 millions de passagers; China Southern Airlines, avec 109,3 millions de passagers; et Ryanair, avec 101,4 millions de passagers.

En termes d’alliances, Star Alliance conserve sa première place, avec 23% du trafic régulier total (en RPK) en 2015, suivie par SkyTeam (20,4%) et Oneworld (17,8%).

L’étude de l’IATA indique également que 3,6 milliards de passagers ont voyagé par les airs l’année dernière, soit l’équivalent de 48% de la population mondiale. Le nombre de passagers est ainsi en croissance de 7,2% par rapport à 2014, représentant 240 millions de voyages supplémentaires.

La première région pour le trafic aérien reste l’Asie Pacifique, qui représente 34% du total mondial avec 1,2 milliard de passagers (+10% en un an). Suivent l’Europe avec une part de marché de 26,6% (935,5 millions de passagers, +6,7%); l’Amérique du Nord, avec une part de marché de 24,8% (883,2 millions, +5,2%); l’Amérique latine, avec une part de marché de 7,5% (267,6 millions, +4,7%); le Moyen-Orient, avec une part de marché de 5,3% (188,2 millions, +8,1%); et l’Afrique, avec une part de marché de 2,2% (79,5 millions, +1,8%).

Dans ce contexte, les cinq lignes internationales les plus fréquentées dans le monde sont toutes en Asie-Pacifique :

1. Hong Kong-Taipei (5.1 millions de passagers, +2.1% par rapport à 2014)

2. Jakarta-Singapour  (3.4 millions, -2.6%)

3. Bangkok Suvarnabhumi-Hong Kong (3 millions, +29.2%)

4. Kuala Lumpur–Singapour (2.7 millions, +13%)

5. Hong Kong-Singapour (2.7 millions, -3.2%)

Concernant les marchés domestiques, l’Inde est le pays qui enregistre la plus forte croissance en 2015. Avec une progression annuelle de 18,8% (dans un marché de 80 millions de passagers domestiques), l’Inde surpasse la Russie (en croissance de 11,9%, dans un marché de 47 millions de passagers domestiques), la Chine (en croissance de 9,7%, dans un marché de 394 millions de passagers domestiques) et les États-Unis (en croissance de 5,4%, dans un marché de 708 millions de passagers domestiques).

Les cinq lignes domestiques les plus fréquentées dans le monde sont aussi toutes en Asie-Pacifique :

1. Jeju-Séoul Gimpo (11,1 millions, +7,1% par rapport à 2014)

2. Sapporo-Tokyo Haneda (7,8 millions, +1,3%)

3. Fukuoka-Tokyo Haneda (7,6 millions, – 7,4%)

4. Melbourne-Sydney (7,2 millions, -2,2%)

5. Pékin Capital-Shanghai Hongqiao (6,1 millions, +6,1%)

L’étude complète de l’IATA (WATS 2015) est disponible à l’achat.

Photo Airbus A321 d’ American Airlines – © American Airlines

2 thoughts on “Trafic passagers : les cinq premières compagnies aériennes mondiales en 2015 (IATA)

  1. L’étude de l’IATA indique également que l’année dernière 48% de la population mondiale a voyagé par les airs ….
    Ce chiffre ne peut être qu’ évidemment faux ! Les mêmes personnes ayant prix plusieurs vols !
    Le % mondial doit être bien inférieur ! Surtout compte tenu des pays pauvres où on voyage peu en avion !

    • Le chiffre est bien celui que l’IATA indique, mais il faut bien sûr comprendre qu’il s’agit de l’équivalent de 48% de la population mondiale. J’ai apporté cette précision dans l’article. Vous avez raison de souligner qu’une grande part de cette population ne prend jamais l’avion (en témoigne la part de marché de l’Afrique dans le trafic aérien).

Comments are closed.